1940, La première British Bombe est terminée

0
1599
Bombe replica, Bletchley Park, Royaume-Uni

Construite comme un moyen électromécanique de déchiffrer les communications militaires nazies basées sur l’ENIGMA pendant la Seconde Guerre mondiale, la British Bombe est conçu par le pionnier de l’informatique Alan Turing et Harold Keen de la British Tabulating Machine Company. Des centaines de modèles ont été construites par les alliés afin de déchiffrer les communications établies par le biais de l’Enigma.
La Bombe tire son nom de la « Bombe cryptologique », instrument conçu en octobre 1938 par le cryptologue polonais Marian Rejewski travaillant au Biuro Szyfrów.

La Bombe a été conçue pour les attaques de force brute. Cette machine n’est qu’une mise en série de plusieurs copies de machines Enigma. Mais elle abat par jour le travail de dix mille décrypteurs. Une correspondance plausible (« crib ») entre texte clair et texte chiffré est simulée par la machine qui essaye une clef. Si plus d’une solution est obtenue en sortie, la clef est mauvaise. Quand toutes les connexions correspondent et ne donnent qu’une seule réponse, la Bombe s’arrête et la clé plausible est testée à la main. Si Enigma avait été utilisée correctement, il aurait fallu tester trop de combinaisons de trois lettres pour retrouver ainsi la clef. Cependant, les chiffreurs allemands commettaient des fautes, autant en gravité qu’en fréquence, qui réduisaient le nombre de clés plausibles à une quantité assez modeste pour être recherchée de la sorte.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here