1951, premières saisies directes depuis un clavier

0
284
Joe Thompson utilisant la console Whirlwind en 1951

Au MIT, les chercheurs commencent à expérimenter la saisie directe au clavier sur un ordinateur, précurseur du mode de fonctionnement actuel.

En règle générale, les utilisateurs d’ordinateurs de l’époque introduisaient directement leurs programmes dans un ordinateur à l’aide de cartes perforées ou de bandes de papier.
Mais l’absence d’interaction s’est vite révélée pénible. Doug Ross, un pionnier américain de l’informatique, préconisa de connecté Flexowriter (une machine à écrire à commande électrique) connectée à un ordinateur pour lever cette limite. Une expérience menée cinq mois plus tard sur l’ordinateur Whirlwind du MIT a confirmé l’utilité et la commodité d’un périphérique de saisie depuis un clavier.

LAISSER UNE REPONSE