6 conseils pour choisir un bon transitaire

0
5453

Prendre un transitaire c’est se décharger de plusieurs problèmes et le choix d’un transitaire approprié peut non seulement vous faire gagner du temps et de l’argent mais aussi permettre à votre produit d’être plus compétitif. En effet, un transitaire pourra vous faire profiter de ses compétences de spécialiste, notamment en termes de temps et de conditions financières qui pourront être plus avantageuses , compte tenu de volume qu’ils apportent aux transporteurs.

 

Différence entre un transitaire et un transporteur

Alors que le transporteur se charge de transporter un produit d’un point A vers un point B (en camion, bateau ou avion), le transitaire prend en charge la logistique du transport. L’activité principale du transitaire est de gérer l’importation ou l’exportation de marchandises. Il se charge de tous les papiers administratifs liés au transport des marchandises (contrat d’assurance, documents d’expédition, factures…). Il est en contact permanent avec les transporteurs, suit les déplacements de la marchandise et en informe son client. Transitaire

Les critères pour retenir un bon transitaire

  1. La première question que vous devriez probablement demander est de savoir si leur entreprise sera en mesure de gérer la charge d’expédition. En cas de volumes de marchandise importants assurez-vous que le prestataire disposera des moyens humains et matériels et financiers lui permettant de répondre à ses engagements. Un moyen de le déterminer sa fiabilité est d’obtenir en engagement formel des taux, coûts et délais de réalisation. Pensez à lui faire préciser le détail par postes de coût : (honoraires, avances de fonds, frais du commissionnaire…)
  2. En confiant votre marchandise à un transitaire, vous lui confiez des opérations importantes et notamment celles de vous mettre en conformité avec les pays de transit au travers des documents administratifs. Il est donc primordial qu’il maitrise l’ensemble des procédures légales en rapport avec les types de marchandises que vous lui confiez. Si vous commercer avec la Chine, votre transitaire est-il en mesure de remplir convenablement le dossier d’acheminement au travers des différentes provinces du pays ? Demandez-lui des références de clients ayant des volumes et des marchandises de nature similaire aux vôtres.
  3. Selon les volumes que vous souhaitez transporter, il pourrait vous être utile que votre transitaire vous propose des services de consolidation. En effet, lorsque vous n’importez pas un container entier, celui-ci pourrait le compléter avec les marchandises d’autres clients, ce qui vous permettrait d’économiser une partie des frais de transport.
  4. Quelles prestations complémentaires est-il en mesure de fournir ? Un transitaire également en mesure d’offrir l’entreposage, le stockage, installations de collecte et l’emballage et multi-destination de la distribution pourrait s’avérer utile en cas de problème. Ces prestations, si elles sont réelles, sont le gage d’une bonne maitrise du secteur.
  5. Un autre aspect important qui est souvent négligé lors du choix d’un transitaire est l’assurance du fret. Il est important de savoir clairement qui est responsable de la sûreté et la sécurité de vos biens lors de l’importation et l’exportation. Certains transitaires ne propose pas de service d’assurance et de nombreuses petites compagnies de fret offrent des tarifs attractifs pour un transport groupé de de marchandise, mais sans assurance. Il est important de garder à l’esprit à combien s’élèvent les coûts d’assurance de votre marchandise et à qui ils sont imputables.
  6. Le transitaire est-il capable de diversifier ses moyens de transport ?
Transitaire

 

La sélection du transitaire se fera en fonction du prix et sur les garanties offertes en termes de qualité de service (délais, suivi des marchandises, qualité du conseil). La norme ISO 9001 est également un gage de qualité de service.

LAISSER UNE REPONSE