Amazon ouvre la technologie Alexa AI pour la première fois afin que les constructeurs automobiles puissent créer des assistants personnalisés

0
7

Amazon accordera désormais aux entreprises tierces la possibilité d’accéder à l’intelligence artificielle de base d’information qu’utilise son assistant numérique Alexa, une première pour la plate-forme d’IA de l’entreprise.

Alors qu’Amazon a permis aux entreprises de développer des compétences pour Alexa et permet à presque tous les fabricants d’appareils électroniques grand public d’intégrer Alexa dans un produit compatible, le géant du commerce électronique n’avait pas autorisé les autres types d’assistant à utiliser directement la technologie d’IA sous-jacente. Voilà désormais qui est chose faite. Amazon appelle cette nouvelle offre Alexa Custom Assistant, et commence par se concentrer sur le marché automobile.

Amazon le fait pour permettre non seulement aux constructeurs automobiles, mais à toute entreprise ayant besoin d’un assistant vocal numérique, de mieux contrôler l’expérience logicielle. Cela permettra aux entreprises de créer leurs propres voix et capacités personnalisées. Amazon compte développer son offre de service dans ce domaine dont le marché est très prometteur. Il faut rappeler qu’Amazon tire la majorité de ses bénéfices de services informatiques.

« Construire un assistant intelligent est complexe, prend du temps et coûte cher. De plus, le taux d’innovation et de changement s’accélère et les assistants s’améliorent et deviennent toujours plus intelligents, ce qui nécessite des investissements continus substantiels », explique la société dans un article de blog. « L’assistant personnalisé Alexa relève ce défi en permettant aux entreprises de tirer parti de la pile technologique de classe mondiale d’Alexa pour créer leur propre assistant intelligent sans investissement, longs cycles de développement et ressources pour le créer à partir de zéro et le maintenir au fil du temps. ». Il va sans dire qu’en créant une dépendance avec ses clients dans le domaine de l’intelligence artificielle, Amazon s’assure par la même occasion des bénéfices substantiels sur du long terme. Par ailleurs, les données collectées par les systèmes embarqués pourraient enrichir la base existante et ainsi améliorer l’IA de façon continue.

Amazon affirme que les entreprises pourront personnaliser les mots déclenchant l’activation de l’IA (« hé Mercedes »…) et créer leurs propres voix.

L’interaction avec des systèmes embarqués dans les automobiles s’avère être un marché mûr pour des entreprises comme Amazon, Apple et Google. Mais seules ces deux derniers géants proposent leurs propres systèmes d’exploitation mobiles (CarPlay d’Apple et Android Auto de Google). Amazon a conclu des accords avec des constructeurs automobiles, plus récemment avec Lamborghini et avec la startup de véhicules électriques Rivian au CES 2021.

Ce positionnement tente de contourner son absence technologique des téléphones mobiles, où Siri et Google Assistant règnent en maître et de se tailler une position dominante dans la maison intelligente et désormais dans les véhicules.

La première entreprise à avoir accepté de construire son propre assistant basé sur Alexa est le constructeur automobile Fiat Chrysler (FCA), qui entretient une relation continue avec Amazon pour intégrer certaines de ses technologies, comme les écrans alimentés par Amazon Fire TV , dans ses voitures. Les conditions financières de tout accord entre Amazon et FCA n’ont pas été divulguées, et il est probablement qu’Amazon autorise l’accès à sa technologie par le biais d’une politique licence.

Quoi qu’il en soit, Amazon affirme également que ses intentions sont de donner à toutes les entreprises, et pas seulement aux constructeurs automobiles, un moyen plus rapide, moins cher et moins complexe de créer leurs propres expériences vocales.

Alexa Custom Assistant permet également aux produits d’IA personnalisés de garder le contrôle et de dicter des informations sur les fonctionnalités spéciales, tandis qu’Alexa peut gérer des demandes plus générales liées aux applications telles que la lecture de musique.

Amazon indique qu’Alexa Custom Assistant sera disponible dès aujourd’hui pour les entreprises aux États-Unis et au Canada, ainsi qu’en Australie, en Autriche, au Brésil, en France, en Allemagne, en Inde, en Irlande, en Italie, au Japon, au Mexique, en Nouvelle-Zélande et en Espagne.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here