Apple II

0
4

L’Apple II est l’un des premiers ordinateurs personnels fabriqué à grande échelle et a vu le jour en juin 1977.
Alors que l’Apple I, fabriquée artisanalement et destinée aux amateurs, se vend doucement, Stephen Wozniak travaille sur un modèle amélioré constitué d’un écran en couleurs.
Les Apple II ont évolué au fil du temps et se sont vendus jusqu’en 1993. L’Apple II avait une architecture principalement 8 bits, et diffère complètement des Apple Macintosh introduits en 1984. L’Apple II possédait de base 4 Ko de RAM (pouvant être étendus à 48 Ko), et ses programmes étaient stockés sur cassettes.

Stephen Wozniak s’est beaucoup inspiré du jeu Breakout dans la conception de l’Apple II. Il l’a doté d’une mémoire vidéo inclue dans la mémoire vive pour accélérer l’affichage, ajouta la couleur et le son dans le langage Basic puis créa des manettes pour jouer. Contrairement à Steve Jobs pour Wozniak voulait inclure 8 baies d’extension dans l’Apple II, tandis que Steve Jobs ne voyait pas l’intérêt d’en inclure plus de 2 : une pour le modem et une pour l’imprimante. Cette conception ouverte de l’Apple a permis à une grande variété de périphériques tiers d’augmenter les possibilités de la machine. Les contrôleurs séries, les contrôleurs d’affichage améliorés, les cartes mémoire, les disques durs et les composants réseau étaient disponibles pour cet ordinateur à cette époque. Il y avait également des cartes processeur, telles que la carte Z80 SoftCard qui a permis aux ordinateurs Apple de basculer sur le processeur Z80 et d’exécuter une multitude de programmes développés sous le système d’exploitation CP/M tel que la base de données dBase II et le programme de traitement de texte WORDSTAR.
L’objectif de Steve Jobs fut de transformer l’Apple II en produit de consommation de masse et tandis que le nombre de composants utilisés fut limité à son maximum afin de réduire les couts, l’aspect extérieur fut travaillé afin d’avoir un aspect esthétique banal et facile d’accès. Le boîtier fut dessiné par Jerry Mannock, tandis que Rod Holt mettait au point l’alimentation de l’Apple II. Contrairement aux idées reçues, Wozniak était le cerveau, l’ingénieur tandis que Jobs le vendeur. C’est Wozniak qui a réellement conçu les premiers ordinateurs Apple.

Apple II+

En juin 1979, l’Apple II fut remplacé par l’Apple II plus, qui incluait le langage de programmation BASIC Applesoft, conçu par Microsoft. Il était plus puissant et possédait de base 48 ko de mémoire, extensible à 64 ko. La version européenne s’est nommée Apple II europlus tandis que la version Japonaise Apple II J-Plus.

Apple IIe

En janvier 1983 vit le jour l’Apple IIe une version à coût réduit, qui utilisait de nouvelles puces pour diminuer le nombre total de composants. Il affichait enfin les lettres majuscules et minuscules et avait 64 ko de RAM extensible à 128 ko. Le IIe pouvait également afficher du texte de plus haute résolution (80 colonnes) avec une carte additionnelle 80 colonnes. Le IIe était probablement l’Apple le plus populaire de la série II et a été largement considéré comme le cheval de bataille de la série.

Apple IIc

En avril 1984, naquit L’Apple IIc, une version condensée et portable de l’Apple II disposant d’une mémoire RAM de 128 ko extensible à 1 Mo.

Partager
Article précédentTandy TRS 80
Article suivantBull Micral P2

LAISSER UNE REPONSE