Avantages et inconvénients de l’impression offset par rapport au numérique

0
394

L’impression offset, également appelée lithographie offset est une technique d’impression largement utilisée dans laquelle l’image est encrée sur une plaque d’impression cintrable, adaptée à un cylindre. Le cylindre en caoutchouc offre une grande flexibilité, permettant d’imprimer sur du bois, du tissu, du métal, du cuir et du papier rugueux. Un imprimeur américain, Ira W. Rubel, de Nutley, dans le New Jersey, a découvert par hasard le processus en 1904 et a rapidement construit une presse pour l’exploiter.

L’impression offset est basée sur le principe que l’eau et la graisse ne se mélangent pas, de sorte que l’encre peut être déposée sur les zones d’impression de la plaque, tandis que les zones non imprimables, qui retiennent l’eau, rejettent l’encre.

La plaque offset possède généralement une base, la plupart du temps en aluminium servant de support à deux couches superposées : la première « hydrophile », souvent un sel, recouverte d’une couche photosensible « lipophile », en cuivre ou en polymère.

L’exposition à une image durcit le revêtement sur les zones d’impression, le revêtement sur les zones non imprimantes est « lavé », laissant un métal mouillé qui rejettera l’encre.

L’impression offset moderne est réalisée sur une presse composée essentiellement de trois cylindres rotatifs :

  • Un cylindre porte-plaque auquel est fixée la plaque métallique ;
  • Un cylindre de blanchet recouvert d’une feuille de caoutchouc ;
  • Et un cylindre d’impression qui presse le papier au contact du cylindre porte-blanchet.

Le cylindre porte-plaque entre d’abord en contact avec une série de rouleaux d’humidification qui déposent de l’humidité dans les granulations du métal. Une série de rouleaux encreurs passent ensuite sur la plaque et l’encre est rejetée par les zones de rétention d’eau. L’image encrée est transférée sur le blanchet en caoutchouc puis décalée par rapport au papier se déplaçant autour du cylindre d’impression.

La différence entre l’impression offset et numérique

Dans le le secteur de l’impression la part de marché de l’impression offset tend à croitre. La différence entre l’impression offset et l’impression numérique réside dans le fait que l’impression numérique convient mieux à l’impression à tirage court (c’est-à-dire à partir d’un seul exemplaire) et l’impression offset est mieux adaptée à l’impression à volume élevé (c’est-à-dire qu’elle commence à être économique plus de 2 000 identiques copies). Ceci est cependant de moins en moins vrai et les prix de production tendent à se rejoindre.

Les deux types d’imprimerie produisent des produits d’impression de très haute qualité et adaptés à une impression de qualité professionnelle pour les entreprises. Les principaux facteurs qui incitent les clients à choisir les uns par rapport aux autres sont généralement le volume du projet d’impression et les exigences liées au projet de niche.

Il existe d’autres différences, telles que les capacités couleur et les tailles de feuille qui diffèrent entre impression offset et impression numérique.

Les différentes technologies utilisées en impression offset par rapport à l’impression numérique

Comme indiqué précédemment, la différence technologique entre l’impression offset et l’impression numérique réside dans la manière dont les images sont transférées sur le papier. C’est cette différence qui affecte les coûts de fonctionnement de ces machines, et cette différence de coût est répercutée sur le client de l’imprimerie.

L’impression offset utilise des plaques de métal gravées qui appliquent de l’encre sur une feuille de papier. La configuration de l’impression offset prend généralement beaucoup plus de temps et d’argent que l’impression numérique. Les plaques métalliques (une plaque pour chaque couleur utilisée) doivent être gravées et appliquées sur les rouleaux qui transfèrent l’encre sur le papier. Ensuite, la presse doit fonctionner pendant quelques minutes sur des feuilles de papier « mises au rebut » jusqu’à ce que les plaques soient correctement encrées

D’autre part, l’impression numérique utilise des rouleaux électrostatiques, appelés « tambours », pour appliquer du toner sur le papier. Les tambours (encore une fois un pour chaque couleur) utilisent une charge électrostatique qui attire le toner. Le toner est ensuite appliqué sur la feuille, puis fondu sur le papier, une fois être passé à travers une unité à haute chaleur.

L’impression numérique peut facilement imprimer une feuille de papier ou une copie d’un livret avec une configuration minimale. Cependant, l’impression offset nécessite beaucoup plus de temps d’installation et de paramétrage du matériel. L’encre et chaque feuille de papier provenant d’une presse offset sont en réalité moins chères que celles d’une presse numérique, mais les économies réalisées n’ont de sens que si le travail d’impression est suffisamment volumineux.

Aujourd’hui, la plupart des entreprises dont le contenu imprimé est fréquent, rapide et en constante évolution optent pour l’impression numérique. D’un autre côté, les entreprises qui impriment en volume et ne modifient pas leur contenu optent fréquemment pour l’impression offset.

Différence au niveau de la taille d’impression

L’impression numérique utilise généralement des formats de feuille plus petits, généralement des feuilles de 19 pouces et certaines machines allant jusqu’à 29 pouces. L’impression offset, quant à elle, utilise généralement des presses de 29 et 40 pouces. Cette augmentation de taille rend possible certains types d’impression qui ne sont pas possibles sur des feuilles plus petites. Par exemples certaines affiches ou livres nécessitant de grandes couvertures et certains types de brochures.

Lorsque la taille d’impression est importante, mais que les volumes d’impression ne justifient pas l’utilisation d’une presse offset, les clients se tournent souvent vers des presses numériques grand format pour des tirages à court terme. Certains cas d’impression grand format ne peuvent pas être réalisés sur des presses numériques grand format, comme sur certains types de surfaces d’impression telles que les matériaux d’emballage, les plastiques, etc.

Différences en matière de représentation des couleurs

Chaque équipement d’impression offre des interprétations et des contrôles légèrement différents sur la manière dont les couleurs sont appliquées sur une page. Les presses offset peuvent fournir certaines commandes de couleur supérieures à l’impression numérique. Par exemple, l’impression des couleurs Pantone (un système de gestion des couleurs) est plus précise sur les presses offset, car elles utilisent en réalité de l’encre Pantone. Ceci est important le plus souvent pour les grandes marques d’entreprise pour lesquelles la cohérence des couleurs est très importante.

Un autre avantage de l’impression offset réside en se qu’elle s’accommode des supports non absorbants. Les imprimeurs optent souvent pour cette méthode car elle leur permet de s’étendre sur une gamme de services plus large.

Différences en matière du prix de la presse.

L’impression numérique offre des délais de reproduction très courts. Les professionnels qui impriment en numérique peuvent produire une impression le jour même et à un coût moins élevé que l’impression offset.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here