Avec Virtual Footwear Wall Adidas confirme sa stratégie de présentation virtuelle

0
10182

Avec Virtual Footwear Wall Adidas confirme sa stratégie de présentation virtuelle

Avec son mur tactile affichant des milliers de modèles de chaussures, le fabricant d’équipements de sport attire les Parisiens connectés. En 2011, un premier écran géant fut installé dans le magasin d’Adidas à Londres puis un autre en 2012 à Tokyo avant de voir le jour dans la boutique Adidas « haut de gamme » située avenue des Champs-Elysées à Paris. Ce mur, le Virtual Footwear Wall est constitué d’un grand panneau tactile qui ressemble de loin à un gigantesque smartphone de plus de deux mètres de haut et où sont présentés les modèles, sous forme virtuelle.
Ce dispositif permet à Adidas d’exposer sur une surface restreinte plusieurs milliers de modèles de chaussures. Au diable les contraintes spatiales et vive le stock dématérialisé.
Ce rayonnage virtuel est bien plus qu’un gadget technologique car il permet de faire connaitre à ses clients les 4 000 nouvelles références que produit la marque Allemande chaque saison, ce qui serait impossible à réaliser dans un magasin traditionnel.
Cette idée d’un mur virtuel a pris naissance en 2008 alors que les équipes marketing d’Adidas préparaient les jeux Olympiques. Adidas qui confectionne des chaussures pour 26 disciplines sportives a décidé de dématérialiser ses stocks de chaussures en 2010 et à l’aide d’Intel. Il a fallu 10 mois pour développer ce mur d’images interactif.

Virtual Footwear Wall Adidas (mur virtuel)
Sur cet espace plan, s’affichent par défaut huit rangées de trois chaussures, comme dans des rayons réels. Mais il est possible d’y consulter l’ensemble du catalogue, en faisant défiler les modèles de chaussure de sport d’un mouvement de la main. Le client choisit celle qui lui plaît et, du bout des doigts, la fait pivoter et zoome pour la voir sous tous les angles avec un rendu 3D parfait. Puis, en cliquant sur une pastille d’information, il accède aux données : prix, pointures en magasin, couleurs existantes, mais aussi caractéristiques techniques, technologie, type de terrain pour lequel elle est conçue…

Mur virtuel chaussuers adidas
Une fois soit choix fait, le client envoie sa requête à partir du mur tactile. Si le modèle est disponible, un vendeur arrive pour l’essayage et la vente.
En 2012, avec le dispositif testé à Tokyo lors du pré-lancement de la chaussure Predator, les sportifs pouvaient passer commande depuis 420 magasins du pays. L’unique boutique disposant du mur a représenté à elle seule 22 % des achats en avant-première. Les gens sont prêts à dépenser plus une fois qu’ils ont fait l’expérience du mur. Le dispositif devrait être déployé dans une dizaine de magasins en France, de quoi inciter les clients à se rendre jusqu’à la boutique la plus proche.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here