Ces téléviseurs intelligents qui vous espionnent

0
432

Les technologies de ciblage publicitaire dédiées aux téléviseurs se multiplient, avec tous les abus que cela peut entraîner. C’est une nouvelle ruée vers l’or. En effet, de nombreux téléviseurs intelligents connectés à Internet sont équipés de technologies sophistiquées permettant de suivre le contenu que les utilisateurs regardent, puis d’utiliser cette information pour personnaliser et diffuser des publicités ciblées auprès des consommateurs.

Les téléviseurs connectés offre un nouveau monde aux spécialistes de la publicité. A l’instar des navigateurs internet, ils permettent de suivre à la trace les actions du téléspectateur et de créer son profil publicitaire adapté. Parmi les entreprises spécialisées dans ce domaine figure Samba TV, qui a récemment fait l’objet d’une enquête par The New York Times.

Cette société américaine a noué des accords avec une douzaine de fabricants de TV – dont Sony, Sharp, TCL et Philips – pour pouvoir intégrer ses mouchards sur certains modèles vendus aux Etats-Unis.

Le suivi de Samba TV soulève des inquiétudes car si l’entreprise offre aux consommateurs la possibilité d’activer le service de suivi, elle ne fournit pas suffisamment d’informations sur ses pratiques notamment en matière de confidentialité. Par exemple, lorsque le système invite les consommateurs à choisir son service de télévision interactive, Samba TV indique que le service permet aux utilisateurs d’obtenir du «contenu exclusif et des offres spéciales», mais ne précise pas la quantité et la nature des informations sensibles recueillies ou si les données seront utilisées pour des publicités ciblées sur différents appareils. Les téléviseurs intelligents peuvent compiler des profils détaillés sur les préférences et les caractéristiques des utilisateurs.

Samba TV est incontestablement un mouchard publicitaire perfectionné en mesure de détecter tout ce que l’utilisateur regarde sur sa télé en analysant l’affichage des pixels et le comportement de l’utilisateur seconde après seconde. Le système est ainsi en mesure de déterminer le penchant politique d’une personne en analysant les émissions politiques qu’il regarde.

Cela irait même encore plus loin : Samba TV procèderait également à une analyse du réseau afin d’identifier les autres appareils partageant la même connexion Internet que la télé.

Samba TV n’est pas la seule entreprise s’intéresser aux TV connectées : Inscape/Vizio et Alphonso sont dans une démarche similaire. En 2017, Vizio a dû s’acquitter d’une amende de 2,2 millions de dollars pour ne pas avoir recueilli le consentement des utilisateurs. En décembre, Alphonso utilisait des applis de jeux pour accéder aux microphones des smartphones et détecter des signaux audio dans les publicités et les émissions TV.

Ces technologies intrusives révèlent une nouvelle ruée vers l’or où les  téléspectateurs risquent de devenir la cible d’entreprises de marketing dont les données personnelles constituent un véritable trésor. Restons donc vigilant en ne pas cliquant pas sur tous les boutons OK qui se présentent à l’écran.

LAISSER UNE REPONSE