Regrouper certains fruits et légumes pour mieux les concerver

0
7

Le magasin étiquette les fruits et légumes afin que les clients sachent quels articles stocker ensemble pour de meilleurs résultats.

Le gaspillage alimentaire est responsable de 6 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre et les fruits et légumes ont le taux de gaspillage le plus élevé de toutes les catégories d’aliments. Ce taux élevé de détérioration est dû, en grande partie, à l’éthylène, un gaz naturel émis lors de la croissance des produits. Tous les fruits et légumes tolèrent l’éthylène différemment, certains en produisant beaucoup tandis que d’autres sont extrêmement sensibles à sa présence. Cela signifie qu’il est important de savoir quels produits frais nous stockons ensemble. Différentes combinaisons peuvent avoir un impact considérable sur le taux de maturation.

Le supermarché colombien Carulla a mené une campagne de sensibilisation du public afin d’éclairer ses clients sur comment optimiser la conservation des produits frais. La campagne, qui a été développée en partenariat avec Ogilvy Colombia , étiquette différents articles avec un « plus » ou un « moins », selon qu’ils produisent plus ou moins d’éthylène.

Les consommateurs peuvent alors facilement voir quels fruits et légumes stocker ensemble selon qu’ils souhaitent que leurs produits mûrissent rapidement ou se conservent plus longtemps. Par exemple, stocker deux plus ensemble accélérera le processus de maturation tandis que deux moins peuvent être stockés ensemble plus longtemps.

Le système a été déployé dans les magasins des supermarchés et des informations sur son fonctionnement ont été partagées via les réseaux sociaux. De plus, les acheteurs en ligne peuvent se faire livrer leurs fruits et légumes dans des sacs différents selon leur classification.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here