Comment fonctionne la méditation transcendantale ?

2
2339

Habituellement notre esprit est toujours actif, du moment où nous réveillons jusqu’au moment où nous nous endormons, un flot constant d’informations traversent notre esprit conscient. Les pensées suivent un processus partant d’un niveau abstrait vers des niveaux plus concrets. Elles émergent d’un niveau non verbal puis deviennent plus concrètes et exprimées comme au travers de la parole. Durant la pratique de la méditation transcendantale, l’on apprend à expérimenter sans effort une pensée d’un type particulier à des niveaux de consciences de plus en plus apaisés.

Les scientifiques ont remarqué qu’en pratiquant régulièrement la méditation transcendantale un changement physiologique opérait. Le cerveau devient extrêmement ordonné et cohérent dans son activité, ce que l’on appelle la cohérence des ondes « alpha 1 », qui indique un état d’éveille au repos total et qui apparait au centre et à l’arrière du cortex et ensuite se répand jusqu’au lobe frontaux. De même, les hémisphères droit et gauche du cerveau deviennent parfaitement synchronisés. Cette évolution du fonctionnement de notre cerveau est corrélée avec l’amélioration des performances mentales constatées lors de tests neuropsychiques.

En outre, à mesure que l’on pratique la méditation transcendantale, la respiration devient de plus en plus lente et plus profonde, le rythme cardiaque diminue de plus de 15%. Tout le système cardiovasculaire gagne un profond repos. De même les marqueurs du stress comme le cortisol baissent de manière significative alors que les hormones du bien être telle que la sérotonine s’élève lors des prochaines 24 heures. Après une vingtaine de minutes de méditation transcendantale le pratiquant se sent serein et calme.

 

Aller plus loin et apprendre à méditer :

Les exercices de méditation transcendantale

2 COMMENTAIRES

  1. Je pratique la méditation depuis 2 ans pour lutter contre un stress très pesant dû à mon travail. J’ai senti les bienfaits venir dès les premières séances, depuis j’essaie d’y aller régulièrement. Je peux simplement dire que ça marche bien pour moi. De plus à force de pratiquer ont acquiert des réflexes pour se libérer de la pression lorsque l’on la sent venir.

  2. Les techniques sont souvent très simples comme expirer deux fois plus longtemps que dans la phase d’inspiration et les effets apparaissent très vite

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here