Comment sont recyclés les vieux ordinateurs

1
7247

Lorsqu’un vieil ordinateur n’est plus fonctionnel, ils est généralement recyclé dans des filières aptes à les valoriser et à éviter les pollutions dues aux substances toxiques qu’ils contiennent. En tant que déchets d’équipements électriques et électroniques, les vieux ordinateurs doivent donc être mis en déchetterie ou échangés lors de l’achat d’un nouvel ordinateur, selon la règle du un pour un.

3 bonnes raisons de recycler les ordinateurs

Comme tous les appareils qui fonctionnent sur piles, secteur ou batterie, les ordinateurs et le matériel informatique ne doivent pas être jetés avec les ordures ménagères car :

  • Il contient des substances polluantes qui nécessitent un traitement complexe afin qu’elles ne polluent pas l’environnement,
  • Il est possible de réutiliser certains composants :
    • sans puiser dans les ressources naturelles,
    • sans consommer d’énergie pour les fabriquer,
    • sans rejeter de gaz à effet de serre pour les créer,
  • Il peut encore servir à des personnes qui n’ont pas les moyens d’acquérir du matériel neuf, de nombreuses associations assurent le débarras de vieux matériels informatiques afin de leur donner une seconde vie même si la matériel est en panne.

Quels sont les appareils informatiques recyclables ?

Tous les équipements informatiques peuvent être recyclés : écrans d’ordinateur, ordinateurs portables, imprimantes, scanners, claviers, souris, clés USB, câbles, disques durs, multimédia (enceintes, webcam, casques, GPS…), tablettes, liseuses et cartes mères.

Les étapes du recyclage pas-à-pas

Lorsque du matériel informatique est acheminé dans un center de collecte, chaque composant doit être isolé, démonté et acheminé vers le centre de traitement approprié afin de recréer les matières premières d’un nouvel ordinateur.

Première étape : La collecte

Les ordinateurs défectueux ou obsolètes sont récupérés auprès des propriétaires ou des points de collecte. Les centres de collecte d’ordinateurs fonctionnent différemment selon les règles retenues lors de la collecte. Certains recycleurs peuvent payer les propriétaires des ordinateurs, tandis que d’autres les facturent à leurs propriétaires pour leur élimination. Certains recycleurs, principalement des fabricants d’ordinateurs, échangent l’ancien ordinateur en échange d’un nouvel ordinateur à un coût moindre. C’est un moyen de réduire l’empreinte environnementale, de récupérer certains composants ou matière première et de promouvoir la vente de nouveaux ordinateurs.

Les étapes du recyclage – source Ademe « Le recyclage en France »

 

Tri

Tous les ordinateurs collectés sont ensuite triés manuellement par type d’élément avant de passer aux étapes avancées de traitement et de réutilisation. Les ordinateurs contenant des tubes à rayons cathodiques (CRT) sont traités dans une ligne et le reste dans une autre.

 

Test de réutilisation potentielle

Après le tri, les périphériques informatiques sont testés afin de déterminer s’ils peuvent être réutilisés. Si un PC ou périphérique est encore fonctionnel ou en assez bon état pour être reconditionné, l’ordinateur sera probablement mis à niveau ou remis à neuf, puis vendu ou donné. Il bénéficie généralement d’opération améliorant ses performances et d’une suppression des données qu’il contient, après quoi les ordinateurs sont donnés à des œuvres de charité pour une seconde vie ou vendus à des magasins d’ordinateurs d’occasion où la demande en ordinateurs de seconde main est élevée.

 

Démontage manuel

Une fois que tous les ordinateurs ont été vérifiés pour déterminer s’ils sont potentiellement réutilisables, ceux qui ne répondent pas aux conditions de rénovation sont démontés afin d’y extraire les composants à valeur ajoutée. Les composants informatiques de base qui sont démontés incluent généralement : les haut-parleurs, les cartes son et graphiques, la carte mère, lecteurs de DVD, disques durs et clavier. Le processus est effectué manuellement par un personnel hautement qualifié afin de maintenir en condition les composants ainsi démontés.

Les composants qui fonctionnent après le démontage manuel sont vendus aux consommateurs par le circuit de la vente d’occasion ou aux fabricants d’ordinateurs pour être utilisés avec de nouveaux ordinateurs ou pour une rénovation.

À ce stade, certains recycleurs peuvent également démanteler les dispositifs et les catégoriser selon les matières contenues : plastiques, matériaux ferreux et non ferreux, cartes de circuits imprimés et tubes cathodiques. Les tubes cathodiques sont manipulés avec le plus grand soin en raison de leur composition en matières dangereuses telles que le plomb, le cadmium, le mercure, les phosphores et le baryum. Ils sont démontés et envoyés à des installations spécialisées capables de retirer le plomb du panneau de verre du tube cathodique.

D’autres composants dangereux, tels que les batteries rechargeables, sont envoyés à des recycleurs secondaires spécialisés dans le recyclage et la production de batteries.

 

Destruction de données

Tous les disques durs sont déchiquetés afin de garantir une parfaite destruction des données contenues. Ils sont ensuite transformés en lingots d’aluminium destinés à l’industrie automobile.

 

Séparation en composition matérielle

Une fois que les composants utiles et dangereux des ordinateurs ont été récoltés, les morceaux laissés pour compte sont déchiquetés en fonction de leur composition matérielle. Par exemple, les enveloppes en plastique des ordinateurs, des métaux, des cartes de circuit imprimé, des fils, etc., sont décomposées séparément.

Les débris résultants sont ensuite passés à travers des techniques de criblage pour éliminer les composants précieux. La fusion est également utilisée pour récupérer d’autres métaux précieux tels que le fer, l’or, l’argent et le cuivre, parmi d’autres composants valorisés parmi les débris.

 

Réutilisation

Les divers matériaux récupérés peuvent ensuite être acheminés en aval vers les recycleurs de matériaux secondaires respectifs pour un traitement supplémentaire. Les recycleurs secondaires, les fabricants ou les acheteurs de matières premières réutilisent les matériaux pour la fabrication de nouveaux produits. Par exemple, les métaux sont envoyés aux recycleurs de métaux pour fabriquer de nouveaux aciers et autres matériaux métalliques.

La même chose est faite pour les plastiques lors de la fabrication de produits en plastique, de même que pour les autres matériaux récupérés. La seule exception est le verre cathodique, soumis à un processus de recyclage spécialisé pour éliminer le plomb et les autres matières dangereuses du verre. Dans la plupart des cas, les tubes cathodiques sont vendus à des recycleurs ou à des fabricants de tubes cathodiques en aval qui extraient le verre pour le réutiliser ou pour fabriquer de nouveaux dispositifs à tubes cathodiques.

Que deviennent les matières contenues dans un ordinateur portable ?

matières premières constituant un ordinateur

Les ordinateurs sont composés d’environ 40% de plastiques

Les plastiques proviennent principalement de la structure de l’ordinateur. La majeure partie des plastiques est recyclée, notamment en pièces cachées pour l’automobile, à l’exception de certains plastiques polluants qui sont neutralisés.

Les ordinateurs sont composés d’environ 16% de substances réglementées

Il s’agit principalement des condensateurs et des batteries. Les condensateurs sont traités dans des incinérateurs spécifiques à haute température. Les batteries sont quant à elles transmises aux organismes spécialisés dans le recyclage de ce type de pièce et revalorisé.

Les ordinateurs sont composés d’environ 15% de cartes électroniques

Carte mère, carte mémoire, carte graphique, elles contiennent à la fois des métaux et des plastiques. Les métaux qu’elles contiennent sont recyclés tandis que le reste de la carte électronique est en partie valorisé énergétiquement.

Les ordinateurs sont composés d’environ 15% de métaux ferreux

Les métaux ferreux comme l’acier composent la structure des ordinateurs portables. Ils sont recyclés et principalement utilisés pour faire des armatures métalliques de construction.

Ils sont intégralement recyclés.

Les ordinateurs sont composés d’environ 12% de métaux non ferreux

Les métaux non ferreux (aluminium, cuivre…) sont présents dans les composants et les câbles. Ils sont tous recyclés. L’aluminium sera utilisé dans la fabrication de pièces automobiles comme la culasse ou le collecteur d’échappement. Le cuivre est affiné pour éliminer les impuretés et servira dans la fabrication de nouveaux câbles par exemple.

Les ordinateurs sont composés d’environ 2 % d’autres matériaux

Il s’agit notamment de mousses, de caoutchouc mais aussi des écrans. Ils sont soit valorisés énergétiquement, soit enfouis dans des centres de stockage spécialisés conformes à la réglementation. Les écrans sont quant à eux dépollués, puis en partie recyclés et éliminés dans des incinérateurs ou des centres de stockage spécialisés conformes à la réglementation.

En conclusion, lorsque vous souhaitez vous séparer de vieux matériels informatiques pensez à en faire don à des organismes de collecte associations qui se chargeront de restaurer ou recycler les composants qui peuvent encore servir. Ces services sont généralement gratuits et très pratiques, ils peuvent en outre rendre service à ceux qui en ont le plus besoin.

1 COMMENTAIRE

  1. 1000000 d’ordinateurs portables équivaut également à l’électricité consommée par plus de 3 500 foyers en un an et à 15 tonnes de cuivre, 350 kg d’argent, 34 kg d’or et 15 kg de palladium. Le recyclage de ces appareils n’est donc pas anodin.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here