Console Neo Geo AES

0
2971
Console Neo Neo aes

La console Neo Geo AES est une déclinaison grand public d’une console d’arcade à cartouche de quatrième génération commercialisée le 26 avril 1990 par la société japonaise SNK Corporation. C’était le premier système grand public de Neo Geo. Il fut commercialisé en tant que console 24 bits bien que son processeur soit techniquement un système 16/32 bits basé sur un 68000. Le système disposait également d’un coprocesseur Z80 8/16 bits et d’un bus de données graphique de 24 bits.

La borne d’arcade MVS

Neo Geo MVS

Lors de sa sortie, le Neo Geo était le système de jeu vidéo le plus puissante de l’époque. Les graphismes et le son étaient largement supérieurs à ceux des autres consoles grand public, salles de jeux électroniques et même d’ordinateurs tels que le Sharp X68000.
La borne d’arcade connut un franc succès dans les années 90 compte tenu de son coût, de ses six emplacements pour cartouche à mémoire ROM et à sa taille compacte. Plusieurs séries de jeux vidéo à succès ont été publiées pour cette plate-forme, telles que Fatal Fury, Art of Fighting, Samurai Shodown, The King of Fighters et Metal Slug.
La Neo Geo a été initialement lancée en tant que machine d’arcade à prépaiement de type MVS (Multi Video System). Le MVS offre aux propriétaires la possibilité de placer jusqu’à six cartouches différentes dans une seule borne, une caractéristique unique qui constituait également un facteur économique clé pour les opérateurs disposant d’une surface au sol limitée, tout en permettant de réaliser des économies à long terme. Avec ses jeux stockés sur des cartouches autonomes, une console de jeu peut facilement remplacer un titre par un autre en échangeant la cartouche ROM du jeu et son illustration.

 

À l’intérieur d’une machine d’arcade à quatre cartouches Neo Geo

Contrairement à d’autres systèmes d’arcades de l’époque, le matériel SNK / Alpha Denshi utilisait des bandes d’image-objet au lieu d’arrière-plans à base d’images tuilées. Le matériel Neo Geo a été essentiellement mis au point par Eiji Fukatsu. La perspective des images s’appuyait sur des tables de mise à l’échelle stockées dans la mémoire ROM. La spécification d’origine pour la taille de la ROM allant jusqu’à 330 mégabits. Par rapport aux autres consoles, les cartouches prenaient en charge une quantité de données beaucoup plus importante ainsi qu’une meilleure restitution audio.

 

Naissance de la console de salon Neo Geo AES

La console de jeu vidéo vit le jour en 1991. Appelée AES (Advanced Entertainment System), elle a été lancée à l’origine en tant que console de location pour les magasins de jeux vidéo au Japon (appelée Neo Geo Rental System). Son prix élevé avait incité SNK à ne pas la commercialiser à destination d’un usage domestique. Puis en raison de la forte demande, SNK s’est intéressé au marché grand public, proposant une console plus luxueuse que ses concurrents. L’AES avait les mêmes spécifications brutes que la MVS et une compatibilité totale, ce qui a permis de faire profiter aux particuliers, une véritable expérience d’arcade.
L’AES était destinée à un marché de niche au Japon et bien que les ventes aient été relativement faibles en raison de son prix élevé, elle est depuis considérée comme une console culte et désormais considéré comme un objet de collection.

La Neo-Geo AES est livrée avec de gros contrôleurs de type arcade.

Aux États-Unis, le prix initial de la console était de 599 dollars et comprenait deux manettes et un jeu : Baseball Stars Professional ou NAM-1975. Le prix augmenta rapidement avec différents bundle commercialisés : Gold System vendu 649,99 USD , Magician Lord et Fatal Fury, Silver System. D’autres jeux furent lancés aux alentours de 200 USD voire plus, soit quatre fois plus cher que la concurrence.

Lorsque les graphiques 3D en temps réel sont devenus la norme dans l’industrie du jeu vidéo, le matériel 2D de la Neo Geo n’a pas été en mesure de suivre. Malgré cela, les jeux d’arcade Neo Geo continuèrent d’être rentables jusqu’au milieu des années 1990 et le système fut en 1995 l’un des trois lauréats des Diamond Awards décernés par l’American Amusement Machine Association (fondés sur les ventes réalisées).
La production matérielle de Neo Geo a duré sept ans et a été arrêtée le 31 août 1997, tandis que celle des jeux a duré jusqu’en 2004, ce qui fait de Neo Geo le système d’arcade dont la longévité fut l’une des plus longues du marché du jeu vidéo.
Cette console de quatrième génération a été remplacée par le Neo Geo CD et l’arcade MVS par l’Hyper Neo Geo 64. En mars 1997, il avait été vendu 980 000 unités dans le monde. La Neo Geo AES est considérée comme l’une des meilleures consoles de jeu vidéo de tous les temps.
Une tentative de relance du mythe Neo Geo eu lieu en décembre 2012 au travers de l’introduction du système portable et domestique Neo Geo X. Mais il est considéré par beaucoup de puristes comme très décevant.

LAISSER UNE REPONSE