Cryptomonnaies : La révolution de nos moyens de paiement

0
711
Source : Pexels

Depuis son lancement officiel en 2009, le Bitcoin ne cesse de progresser et de se construire une place dans notre société. Doucement mais sûrement. Créé au départ en réponse à un système financier défaillant, il a donné naissance depuis à plus de 1 500 cryptomonnaies différentes. L’année 2017 a été décisive, les résultats exceptionnels avec un Bitcoin avoisinant les 20 000 dollars lui ont permis de gagner en notoriété auprès du grand public. Mais si sa technologie reposant sur la blockchain et son concept financier décentralisé sont révolutionnaires, est-ce réellement une innovation technologique sérieuse et fiable de nos moyens de paiement futurs ?

 

Faire ses achats avec des Bitcoins…

Une question revient systématiquement à propos des Bitcoins. Que peut-on acheter avec des Bitcoins ? Car investir c’est une chose, prendre part à un nouveau système de paiement innovant une autre… Mais ce qui intéresse vraiment la plupart des consommateurs, c’est de savoir s’ils vont pouvoir disposer à leur guise de leur argent.

Et c’est possible ! Grâce à la start-up suédoise Bitrefill, les digital shoppeurs peuvent transformer leurs Bitcoins en bons d’achat valables dans de célèbres enseignes e-commerce. Ainsi, ils peuvent faire leurs soldes chez Zalando, réserver leurs prochaines vacances sur Hotel.com, ou bien profiter de leur temps libre en musique avec iTunes, Deezer ou Spotify…  Et dernier ajout en date (et pas des moindres), la start-up a mis en place un partenariat avec le géant Amazon en octobre dernier offrant ainsi la crème de l’achat en ligne à ses clients.

 

Payer en version 4.0…

… Pour rester connecté ! Il va sans dire que les objets connectés prennent chaque jour un peu plus de place. Niveau organisation, les assistants virtuels Google Home ou Alexa sont capables de réserver un coiffeur sans intervention humaine. Au niveau alimentaire, les balances connectées régissent les habitudes alimentaires via des applications dédiées. Et les montres connectées servent aussi de moyens de paiement.

C’est en ce sens que la nouvelle cryptomonnaie IOTA a été créée. Elle s’est notamment illustrée en 2018 avec le lancement de la première borne de recharge pour voitures électriques payable en cryptodevises. Dédiée à l’univers de l’IoT (Internet of Things), cette nouvelle cryptomonnaie veut offrir à ses utilisateurs un moyen de paiement fiable, moins coûteux et plus sécurisé pour le paiement via les objets connectés. Grâce à elle, l’accès aux coordonnées bancaires est préservée, IOTA gérant l’interface pour tout achat connecté.

 

Se procurer des cryptomonnaies…

Ce n’est pas tout de pouvoir dépenser, encore faut-il pouvoir s’approvisionner en cryptomonnaies.

Depuis le 1er janvier 2019, c’est possible dans les bureaux de tabac. Près de 3 000 buralistes peuvent distribuer du Bitcoin. Contre remise de coupures de 50 euros, 100 euros et 250 euros, l’acheteur se voit remettre un ticket avec un code composé de chiffres et de lettres et un QR code qu’il peut ensuite convertir dans une portefeuille digital dédié.

L’opération est rendue possible grâce à un partenariat de la Fédération des Buralistes avec la société Bimedia, spécialiste de l’encaissement et la société Keplerk, plateforme d’achat de cryptodevises.

L’objectif est double. Côté consommateurs, c’est de démocratiser l’accès aux cryptodevises, qui peut encore sembler complexe pour les plus novices. Côté buralistes, c’est de pouvoir diversifier une fois encore leurs activités avec une hausse du tabac qui réduit chaque année un peu plus leur clientèle. L’opération est aujourd’hui un test grandeur nature. Comme nous le disions précédemment, ce sont 3 000 bureaux de tabac qui proposent le service sur 24 500 buralistes actifs en France.

Et pour ceux qui ne souhaitent pas se déplacer, il est toujours possible d’acheter ses cryptomonnaies depuis son ordinateur ou son smartphone sur des plateformes comme par exemple eToro ou Binance. Elles proposent d’acquérir des Bitcoins, Ethers et un large éventail d’autres devises numériques moyennant un virement bancaire ou une transaction PayPal.

 

Ainsi, les cryptomonnaies semblent s’installer de manière durable dans les transactions financières, promettant d’être plus sécurisées que les moyens de paiement classiques. Leur multiplicité et leur extrême volatilité continuent à susciter la méfiance. Néanmoins, les innovations qu’elles proposent à l’heure de la digitalisation à outrance pourraient bien finir par convaincre à terme les plus réticents…

LAISSER UNE REPONSE