Développer son activité grâce au microcrédit

0
14

Le microcrédit est un outil de développement économique et social qui permet aux personnes de faibles ressources, porteuses d’un projet personnel, de bénéficier de prêts qu’elles ne parviennent pas à obtenir de leur banque.
Dans le monde, et essentiellement dans les BRICS, 128,2 millions de personnes bénéficiaient d’un microcrédit en 2009. Selon le sommet du microcrédit, le dispositif a permis à plus de 600 millions de personnes de voir leur niveau de vie s’améliorer.

Le microcrédit personnel

Le microcrédit personnel permet aux individus exclus des crédits bancaires classiques d’obtenir un crédit pour financer un projet personnel. La condition principale d’obtention est que le bénéficiaire soit en mesure de le rembourser. La majorité des crédits portent sur des projets ayant pour objectif la réinsertion professionnelle et représentent un montant moyen de 2 000 euros par personne selon un rapport de la Banque de France de 2011. Ces crédits dont le taux d’intérêt est fixes ont généralement une durée maximale de 3 ans. La personne est accompagnée dans la gestion de son budget. La grande majorité de ces crédits peuvent bénéficier d’une garantie apportée par l’Etat dans le cadre du fonds de cohésion sociale.

Le microcrédit professionnel

Il s’agit d’un prêt destiné au financement d’une entreprise artisanale ou commerciale. Ce dispositif permet à son dirigeant de créer ou de conforter son emploi. A noter que certains microcrédits professionnels peuvent bénéficier de la garantie apportée par le Fonds de cohésion sociale.

Où trouver un microcrédit

Plusieurs établissements bancaires sont agréés par le Fonds de Cohésion Sociale et peuvent vous donner accès au dispositif. Bien sûr, vous devez constituer un dossier décrivant votre projet et sa pérennité. Votre demande acceptée, l’organisme de crédit suit l’avancement de votre projet durant toute la durée du prêt.
Dans cette optique, l’association pour le droit à l’initiative économique (ADIE) peut aider les personnes en difficulté à créer leur propre emploi. Elle finance et accompagne des entreprises créées par des chômeurs et des allocataires du RSA et offre des possibilités de financement, mais également un accompagnement personnalisé.

Le microcrédit solidaire

Depuis 2010, la loi permet à tout particulier de faire un don par internet en faveur d’un projet de microcrédit. Plusieurs plateformes proposent depuis des solutions de micro-prêts solidaires donnant naissance à plus de 3500 projets.

Le Fonds de cohésion sociale

Le FCS (Fonds de cohésion sociale) a été créé afin de garantir des prêts bancaires accordés dans le cadre du microcrédit, ce qui limite le risque pris par les banques. En parallèle, une procédure d’accompagnement des demandeurs de microcrédit est mise en place au travbers du dispositif NACRE.
Ainsi plus de 200 millions de prêts pour des projets professionnels furent accordés par des banques en 2011.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here