Le duphaston : ovulation et grossesse

0
47

Le Duphaston est un médicament de la famille des progestatifs qui intervient à la fois dans la régulation du cycle menstruel féminin et dans la grossesse. Bien qu’il ne soit pas un médicament pour tomber enceinte il permet d’avoir un cycle de 28 jours et donc de calculer précisément la période d’ovulation tout en préparant l’endomètre. Il est également généralement prescrit pour traiter les troubles des règles, les douleurs génitales ainsi que la dysménorrhée (la difficulté de l’écoulement des règles).

Le Duphaston pour favoriser la grossesse

Les 15 premiers jours du cycle sont sous l’influence des estrogènes, phase pendant laquelle l’intérieur de l’utérus (l’endomètre) se prépare à recevoir l’ovule provenant des ovaires. La progestérone est environ 100 à 200 fois plus élevée pendant l’ovulation que durant les quinze jours précédents les règles. Cette phase porte le nom de phase lutéale et commence juste après l’ovulation. Grâce à une autre hormone du nom de gonadotrophine chorionique ou HCG, la quantité de progestérone est suffisamment élevée pour autoriser la poursuite de la grossesse.

Certains troubles, comme l’insuffisance lutéale sont à l’origine de l’infertilité féminine. Pour y pallier, de nombreux médecins gynécologues prescrivent du Duphaston, constitué de progestérone de synthèse qui prépare la muqueuse interne de l’utérus à accueillir l’embryon lors de la nidation. Pour une insuffisance lutéale, il est généralement prescrit pour une prise deux fois par jour, du 16ème au 25ème jour du cycle menstruel.

Les effets indésirables du Duphaston

Les effets indésirable  du Duphaston sont l’apparition de saignements inter-menstruels en cas de prise précoce du produit dans le cycle (du 5ème au 25ème jour du cycle), ils ne nécessitent pas pour autant l’interruption du traitement. Certaines femmes ressentent somnolence et dans de rares cas un mal de poitrine.

LAISSER UNE REPONSE