Google Panda : Comment éviter le déclassement ?

0
1236

Google Panda : Comment éviter le déclassement ?

Après Google Caféine, une nouvelle mise à jour de l’algorithm de classement de Google a vue le jour fin février, elle porte le nom de code de "Google Panda".

L’objectif annoncé est d’améliorer significativement l’algorithme pour dévaluer l’importance des sites de faible qualité et des fermes de contenus, afin de donner plus de visibilité aux sites les plus intéressants pour l’internaute.

Il est difficile d’anticiper de manière rationnelle l’algorithme de Google qui s’appuie sur des algorithmes mathématiques non divulgués. Les spécialistes en optimisation pour les moteurs de recherche (SEO) doivent désormais revoir leur copie !

Afin d’élaborer ce nouvel algorithme, Google a mené plusieurs études pour déterminer ce qu’était un site "de faible qualité" pour l’internaute lambda. Autant dire que cette mise à jour n’a pas fait que des heureux, ainsi Ciao n’hésite plus à accuser Google d’abus de position dominante sur des marchés où le géant de la recherche est devenu acteur, avec Google Shopping notament. EHow.co.uk a été déclassé à plus de 70 % car jugé comme "ferme de contenu".

Google Panda
Le SEO a donc besoin d’évoluer.

Selon un responsable de Google : "L’algorithme Panda est très efficace pour trouver les contenus de faible qualité et les sanctionner, mais il doit rester prudent avec les contenus de qualités diverses".

Panda encourage de nouveaux comportements, dans la mesure où les contenus originaux doivent être privilégiés, l’abus de publicité évité au risque de perdre de la visibilité sur le Web.

Google Panda

 

Voici quelques éléments, conseils, précausions concernant le référencement par Googla Panda :

La pénalisation d’un site internet entier si google considère que de nombreuses pages du site sont considéré comme de faible qualité. Les Webmaster doivent améliorer ou supprimer les pages à faible contenu.

  1. Les sites dupliquant des contenus sont pénalisés, il faut donc privilégier les contenus uniques et originaux.
  2. Eviter la publicité abusive afin d’apparaître aux yeux du moteur comme adoptant une charte de qualité. En premier lieu est visée la publicité au dessus de la lligne de flottaison (visible sans utiliser l’ascenceur).
  3. Eviter les sites en flash surtout s’il cohabitent avec une version alternative en html. C’était déja le cas avant, mais aujourd’hui plus encore, les sites en flash sont pénalisés.
  4. Chose nouvelle, les mots clés contenus dans le nom de domaine ne serviraient plus au référencement autant qu’avant
  5. Surveiller le crawl réalisé par le moteur, car Google ne prend plus la peine de visiter les sites de faible qualité. La baisse des visites du moteur peut être un signe du déclassement d’un site.
  6. Les liens en provenance de communiqués de presse ne transmettront plus de Page Rank selon Matt Cutts.
  7. Les sites doivent faire des liens externes et internes.
  8. Privilégier les site en TLD, privilégié www.example.fr plutôt que www.example.com/FR/ car dans le cas ou vous avez des liens de faibles qualités c’est l’ensemble du site qui est touché.
  9. Eviter les balises « text-indent » et « display:none » qui peuvent servir à masquer du contenu, temporairement ou provisoirement. Rien n’est encore certain sur ce point, mais dans la mesure du possible, ne pas les utiliser.
  10. Google se baserait aussi sur les comportement des utilisateurs. En effet, courrant février le moteur de recherche a annoncer qu’une nouvelle façon de bloquer certains sites d’apparaître dans les résultats de recherche de Google. Pour ce faire, Google utilise la liste noire personnelle de Google Chrome et le bouton +1.

 

Comment la liste noire personnelle de GG Chrome fonctionne t-elle ?

Télécharger et installer l’extension ici (https://chrome.google.com/webstore/detail/nolijncfnkgaikbjbdaogikpmpbdcdef). Seul pré-requis, disposer de GooglChrome.

Lorsque vous visualisez les résultats de recherche sur Google, vous pouvez alors cliquer sur "Personnal Blocklist" en haut à droite du navigateur.

Une fênete apparaît, vous proposant de placer le site ouvert sur la liste des sites à éviter. Cette fenêtre vous permet également de gérer les sites placés sur liste noire.

Quand un ensemble de résultats de recherche est influencée par ce choix, une alerte Google vous dira que "certains résultats ont été éliminés par l’extension personnel liste noire Chrome». Un bouton vous permettra d’afficher les résultats écartés.

Comment le bouton +1 de Google fonctionne t-il ?

Google permet à l’utilisateur d’approuver un résultat de recherche. Ce bouton vient visiblement en réponse au bouton "j’aime" de Facebook qui permet de faire savoir à ses amis que l’on apprécie une publication sur le réseau social. De manière pratique, lorsque un résultat de recherche vous convient, vous pouvez cliquer sur ledit bouton. Ainsi, vos contacts Google, tout le réseau Google, pourront voir que vous l’avez apprécié au cas ou ils tombent sur ce même résultat. C’est alors un signe de recommandation, de qualité.

En conclusion, avec l’augmentation constante du nombre de sites, Google est contraint de réévaluer sans cesse ses critères de sélection. Rien n’est vraiment nouveau avec Google Panda, ce durcissement n’est qu’une actualisation de l’algorithm parmi d’autres.

LAISSER UNE REPONSE