IBM Série 5100

0
11

Le modèle 5100 est le premier mini-ordinateur d’IBM, il est également considéré comme l’un des premiers ordinateurs portables au monde. Il n’est précédé que par le Hewlett-Packard HP-9830A de 1973. Bien qu’à 25 kg, le 5100 pourrait être mieux décrit comme «autonome» plutôt que «portable». Il y avait très peu d’autres ordinateurs disponibles à ce moment-là, et rien de semblable au 5100. C’est un système très complet – avec un clavier, un périphérique de stockage de données intégré et un affichage plein écran.

Caractéristiques :

Commercialisé en septembre 1975
Prix: 19 975 $ US avec 64 Ko de RAM
Poids: 55 livres
CPU: IBM propriétaire, 1.9MHz
RAM: 16K, 64K max
Affichage : Moniteur monochrome 5  » en mode texte 64 X 16
OS: APL et / ou BASIC

IBM 5100

Il était muni d’un écran texte monochrome cathodique de très petite taille (diagonale de 5 pouces), mais très net et comportant 16 lignes de 64 caractères, et d’une unité de bande (adressable par blocs) intégrés, accompagné de trois cassettes de programmes scientifiques, statistiques et de mathématiques financières. Il acceptait en option une imprimante à aiguilles ; il était équipé d’un CPU IBM PALM (Put All Logic in Microcode) cadencé à 1,9 MHz, il possédait aussi tout son système et ses langages en mémoire morte.

Il était aussi très cher – jusqu’à 20 000 dollars à l’époque. Il a été spécialement conçu pour résoudre des problèmes professionnels et scientifiques, pas pour les utilisateurs professionnels ou les amateurs.

Selon les options installées, le 5100 peut exécuter les langages de programmation APL et / ou BASIC.

Il n’y a pas de processeur discret (Central Processing Unit) comme sur les ordinateurs modernes, la carte de circuit vu ci-dessous est le « processeur » – il a plus de 15 grosses puces.

Circuit imprimé de l’IBM 5100

L’IBM 5110 fut lancé en 1978, et était destinée à un public plus large. Il corrigeait deux des principaux défauts du 5100 : sa lenteur relative et l’impossibilité d’utiliser l’écran autrement qu’en mode machine à écrire. Sur le 5110, chaque caractère de l’écran était adressable, et on pouvait y écrire comme y lire des informations.

Partager
Article précédentWang 2200 – 2236DE
Article suivantCommodore PET et CBM

LAISSER UNE REPONSE