ICL (International Computers Limited)

0
2175

Au début des années 70, le gouvernement britannique souhaitait qu’une société anglaise d’informatique puisse concurrencer les principaux fabricants mondiaux. Quelques années plus tard, la société ICL devint l’un des plus grands fabricants d’ordinateurs en Europe et concurrença les entreprises étrangères.
International Computers Limited ( ICL ) était à la fois une société de matériel informatique, de logiciels et de services informatiques,. Son activité s’est étendu de 1968 à 2002. Elle a été créée à la suite d’une fusion entre International Computers et Tabulators (ICT), English Electric Leo Marconi (EELM) et Elliott.

Dans les années qui ont suivi, ICL a tenté de diversifier sa gamme de produits, mais l’essentiel de ses bénéfices était tiré des ordinateurs centraux. L’entreprise commercialisait une gamme de clones IBM puissants fabriqués par Fujitsu , de plusieurs gammes de mini-ordinateurs et d’ordinateurs personnels une gamme d’équipements de point de vente et de logiciels de back-office pour le commerce de détail. Malgré des ventes importantes sur les marchés étrangers, la mainframe d’ICL était dominée par des contrats importants du secteur public britannique. Parmi les clients importants figurent Post Office Ltd , l’ Inland Revenue , le ministère du Travail et des Pensions et le ministère de la Défense . ICL détenait également une part de marché importante auprès des autorités locales britanniques et à cette époque où la plupart des services publics étaient nationalisés les offices de l’eau, de l’électricité et du gaz. La société a finalement été acquise par Fujitsu et, en avril 2002, elle a été renommée Fujitsu.
En 1980, avant la création de l’ordinateur personnel ICL, la société rencontrait de graves problèmes financiers. Le gouvernement anglais payait plusieurs millions de livres pour couvrir les dettes.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here