Lancement du calculateur à tambour magnétique IBM 650

0
333
IBM 650

IBM fit du 650 son premier ordinateur fabriqué en série, avec 450 unités vendues en un an seulement. Tournant à 12 500 tr / min, le tambour de stockage de données magnétique du 650 permettait un accès beaucoup plus rapide aux informations stockées que d’autres machines à tambour.

Le modèle 650 était également très populaire dans les universités, où une génération d’étudiants apprit avec lui la programmation.
Ordinateur de la première génération, donc à tubes, le modèle 650 possède un tambour de 2000 mots pour stocker ses instructions et ses données et 60 mots de mémoire pour servir de tampon de communication avec ses périphériques, plus lents. Les mots contiennent 10 chiffres décimaux.
Au début des années 50, IBM s’est lancé dans le nouveau monde du traitement électronique des données. Alors que la célèbre série 700 d’ordinateurs IBM était en cours de développement dans l’usine de Poughkeepsie (New York), dans le laboratoire nord-américain d’Endicott, à Endicott (New York), elle apportait une contribution importante à l’histoire de la technologie de l’information – avec une machine de pointe à la fin des années 1950.
Annoncée en 1953, l’IBM 650 a apporté un nouveau niveau de fiabilité dans le milieu informatique. Par exemple, chaque fois qu’une erreur de traitement intempestive survient, le 650 peut reprendre automatiquement des parties du traitement en redémarrant le programme à l’un des points de rupture, puis terminer le traitement si l’erreur ne se reproduit pas. Il s’agissait là d’une amélioration importante car à l’époque ce type d’erreur nécessitait de reprendre le programme depuis le début.

Au moment de l’annonce du 650, IBM avait déclaré que ce serait « un facteur essentiel pour familiariser les entreprises et les industries avec les principes du programme stocké ». Et c’est bien ce qui s’est passé.

Selon les prévisions initiales du marché pour la 650, 50 machines seulement seraient vendues ou installées. Mais vers le milieu de 1955, plus de 75 d’entre elles étaient déjà installées et en service, et la société devrait fournir « plus de 700 » 650 exemplaires supplémentaires au cours des prochaines années. À peine un an plus tard, 300 machines étaient installées, soit bien plus que l’ensemble des ordinateurs à grande échelle IBM de la série 700, et les nouvelles machines 650 sortaient de la chaîne de production au rythme d’une machine par jour. Au total, près de 2 000 ont été produits avant que la fabrication ne soit achevée en 1962. Aucun autre ordinateur électronique n’avait été produit dans cette quantité.
L’IBM 650 sera produit jusqu’en 1962.

LAISSER UNE REPONSE