Le modèle économique de l’entreprise sociale

7
39811

L’entreprise sociale est-elle un modèle économique d’avenir ?

Entreprise sociale

Une entreprise sociale est une entreprise solidaire dont l’objectif est de générer un bénéfice social ou environnemental et non pas des plus-values pécuniaires. On en trouve surtout dans les secteurs sociaux, délaissés par les entreprises à but lucratif.
Les entreprises sociales, s’insèrent dans le monde concurrentiel, elles humanisent la gestion des ressources humaines en changeant le rapport au travail sans pour autant remettre en cause l’économie de marché. Elles bénéficient de fait d’un crédit de sympathique qui dynamise le marché.

D’après alternative économique, l’entreprise sociale trouve ses origines aux États-Unis, au début des années 90 à travers des grandes écoles telles que Harvard et des fondations qui ont décidé de promouvoir la création d’entreprises sociales ou encore l’entrepreneuriat social individuel ou collectif.

L’enjeu est surtout de générer des recettes financières permettant de mener par ailleurs des actions culturelles, philanthropiques ou encore environnementales.

En Italie, le Parlement a voté en 1991 une loi reconnaissant le statut de coopérative sociale qui a favorisé le développement d’une branche nouvelle du mouvement coopératif : actives dans les services sociaux et dans l’insertion par le travail de personnes marginalisées, les coopératives sociales italiennes se sont multipliées très rapidement et ont d’emblée suscité beaucoup d’intérêt à travers l’Europe. Ainsi au Royaume-Uni, le gouvernement de Tony Blair a lancé, en 2002, un programme de promotion des « social enterprises ».

En dépit d’un succès populaire du concept, il est encore trop tôt pour dire s’il s’agit d’un effet de mode ou si l’on assiste à la formation d’un nouveau modèle économique.
Très concrètement en France, les Jardins de Cocagne ont permis de réinsérer 25000 personnes.  Ce sont des jardins maraîchers biologiques à vocation d’insertion sociale et professionnelle et dont le slogan est « Vous avez besoin de légumes, ils ont besoin de travail. Ensemble, Cultivons la Solidarité ».

Selon Muhammad Yunus, le créateur de Grameen Bank, la banque qui prête aux pauvres, les applications du modèle sont nombreux et vont du secteur bancaire, au télécom en passant par la vente de biens alimentaires ou manufacturiers.
Si l’on peut considérer que pour des raisons de solidarité, l’entreprise sociale a bel avenir devant elle, il n’est pas dit, qu’en France, ce modèle économique permette de créer des emplois. On peut néanmoins s’attendre, pour des raisons essentiellement idéologiques, à un transfert d’une activité à but lucratif vers des entreprises à but non lucratif.

A lire également :

http://www.journaldumauss.net/spip.php?article664
http://entrepreneuriat-social.essec.edu/axes-de-recherche/creation-et-changement-d-echelle-des-entreprises-sociales