Les principaux types de connecteurs en milieu industriel

0
74

Un monde à l’origine de possibilités insoupçonnées est en train de se développer, certains parlent d’industrie 4.0, d’autre d’Internet des objets mais peu importe, un monde nouveau s’offre à nous et impacte la manière dont sont conçus les systèmes dans leur globalité.

Un coup d’œil sur le catalogue de Binder-connector et vous comprenez que le monde du câblage est en train d’évoluer. Il fut un temps où la cabine était l’élément central de l’automatisme alors que désormais la technologie est de plus en plus décentralisée, plusieurs îlots d’automatisme cohabitent au sein d’une même installation.

Concrètement les systèmes modernes sont câblés sériellement par technologie de bus et l’alimentation autrefois centralisée, bénéficie désormais de normes comme M12 qui assurent l’alimentation en énergie et l’échange de données. Sur ce principe, un courant élevé peut être conduit par les distributeurs, ce qui se traduit par moins de perte de tension.

Désormais les composants industriels sont interopérables, ils sont connectés entre eux au sein d’automates. Il existe différents types de connecteurs d’alimentation, certains sont à enficher, à visser, à clipser, à serrer d’un quart de tour…

Si l’offre des composants électriques tend à exploser, on observe une tendance à la standardisation du raccordement. Actuellement la connectique la plus rependue est vissable, avec un pas de vis basée sur le système métrique et se décline généralement en deux tailles qui répondent à la plupart des besoins : Il s’agit du connecteur en M8 et du connecteur en M12.

Le connecteur M8

Le connecteur M8 est très compact et est composé de 3 ou 4 broches et d’un filetage en M8. Si les 2 premières broches sont dédiées à l’alimentation électrique la 3ème est porteuse du signal « Tout ou Rien ». S’il y a une 4ème broche, celle-ci peut transmettre en second signal, par exemple transmettre la valeur d’un capteur de vitesse.

 

Ce connecteur convient parfaitement pour raccorder des entrées et des sorties et compte tenu de son étanchéité à l’eau et à la poussière, on peut l’utiliser aisément dans la plupart des environnements industriels, sans protection particulière.

Le connecteur M12 codage A

Le connecteur M12 codage A est l’un des plus utilisés dans l’industrie et permet lui aussi de raccorder des entrées à des sorties. Le M12 s’appuie sur un filetage plus gros et résiste mieux aux chocs, pour cette raison il est beaucoup utilisé dans les industries plus lourdes. Son diamètre rend possible un plus grand nombre de broches.

Comme avec le M8, il est possible de faire transiter 2 signaux de type « Tout Ou Rien » avec le M12.  Avec le temps, le connecteur M12 est devenu le standard de raccordement des composants IO-Link. Avec 3 pôles pour raccorder un capteur, ou avec 5 pôles pour raccorder un actionneur.

Le connecteur M12 codage B

connecteur m12 codage b

Le M12 codage B, dispose d’une forme de détrompeur plus élaborée que celle du codage A. Cela permet de garantir que le connecteur est monté dans le bons sens. Le M12 codage B n’existe qu’en version à 4 pôles, et il est utilisé principalement pour la connexion des réseaux Ethernet industriels. Contrairement au standard RJ45, le M12 codage B n’est pas sensible à la poussière ni l’eau, ce qui le rend parfaitement adapté aux environnements poussiéreux ou humides.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here