Les types d’imprimantes 3D

3
13677

L’impression tridimensionnelle ou impression 3D est une technique de construction d’objets développée à l’origine pour la réalisation rapide de prototypes. Il existe plusieurs procédés tels que la stéréolithographie (SLA) et le FDM (Fuse Deposition Modeling). Les imprimantes 3D permettent de produire des objets à partir de fichiers CAO tridimensionnels, c’est donc un outil de reproduction très précis qui fabrique des objets en empilant des couches de matière au sein d’une chambre de construction.

Les premiers modèles d’imprimantes 3D ont vu le jour en 1996 avec la Z 402 permettant un prototypage rapide et à faible coût. Par la suite, les modèles Z402c et la Z406 introduirent l’impression multicolore 3D.
Une seconde génération d’imprimante 3D vit le jour en 2003 avec la ZPrinter® 310 qui apporta un niveau de résolution supérieure. De nos jours les imprimantes 3D ont beaucoup évoluées, elles sont conviviales et intègre des technologies tout en un,
Les imprimantes 3D exploitent des fichiers aux formats standards comme les fichiers  .STL, .WRL (VRML), .PLY, .3DS et .ZPR. Le fichier 3D est un maillage constitué d’une série de triangles orientés dans l’espace, lesquels déterminent un volume en 3D.  Les formes de ces fichiers sont constituées sur ordinateur. Ces fichiers formes nommés CAD pour Computer-Aided Design sont téléchargeables  à partir de nombreux sites spécialisés dont le site DEFCAD ou encore la plate-forme Thingiverse.

Un autre intérêt des imprimantes 3D est la possibilité de construire des objets sur mesure, rapidement et à faible coût. Les applications sont multiples notamment dans le domaine médical pour construire par exemple des prothèses dont les dimensions s’adapteront parfaitement aux corps du patient.

Prothèses imprimante 3D
Prothèses sur mesure construites avec une imprimante 3D
Voici maintenant l’histoire d’un petit garçon nommé Liam né avec le syndrome de la bande amniotique, il n’a pas de doigts sur sa main droite.  Né d’une collaboration entre deux américains, ROBOHAND lui a permis de retrouver ses moyens bien au-delà des services que lui offraient les prothèses classiques.  Ces prothèses sur mesure furent construites à l’aide d’un Replicator 2.

Quelques informations sur l’impression 3D :

Le « temps d’obtention » de l’objet peut être comparé au temps d’impression d’une page avec une imprimante 2D et les bobines de filaments remplacent le toner où les cartouches d’encre utilisées avec l’imprimante 3D.

Une bobine de 1 kg de filament coûte moins de 40 euros.

 

Imprimante 3D

Parmi les modèles d’imprimantes 3D les plus courants :

  • L’imprimante 3D open source RepRap sortie en 2008 dont les plans sont librement accessibles par tous ceux qui souhaitent se lancer dans sa fabrication.
  • L’imprimante 3D uPrint de CADvision propose un process de conception entièrement automatisé, fiable et très précis.
    http://www.u-print.fr/
  • L’imprimante Cube de chez Staples, capable d’imprimer des objets de 14 cm de côté en 16 couleurs différentes. Cette imprimante 3D Wi-Fi est vendue aux USA aux alentours de 1300 $.
    http://www.staples.fr/

 

 

En savoir plus sur les imprimantes 3D :
http://pedagogie.ac-toulouse.fr/sti/stilt/sicit100701/10protorapide/zcorp/imprimante_3d.pdf

En savoir plus: http://www.gentside.com/insolite/fabriquer-un-vrai-pistolet-a-partir-d-039-une-imprimante-3d-c-039-est-possible_art50510.html

 

 

3 COMMENTAIRES

  1. Je trouve que ces nouvelles imprimantes en 3D sont complètement révolutionnaire car on peut réaliser beaucoup de choses avec, c’est incroyable de se dire ce qu’on est capable de faire avec une imprimante pour ma part que je totalement fan.

  2. C’est une vraie révolution, et surtout en pleine évolution également.
    Les possibilités sont vraiment infinies, c’est un sujet à développer encore plus.
    Merci beaucoup!

LAISSER UNE REPONSE