Limitons l’empreinte carbone avec le pré-recyclage

1
1092

Le pré-recyclage consiste à limiter la quantité de choses à recycler en amont, et de cette manière, réduire le cout des biens ainsi que leurs empreintes écologiques. Le principe est simple et vise à éviter les déchets avant même qu’ils ne soient créés.
Pour entrer dans une démarche zéro déchet il faut avant l’achat s’interroger sur la quantité de déchets qui en découle et se poser les bonnes questions :

  • Le produit est recyclable ?
  • Son emballage est-il recyclage ?
  • A-t-on vraiment besoin de ce produit ?
  • Puis-je en trouver un d’occasion ?

En soit cela n’a rien de révolutionnaire et les étapes à privilégiées sont :

  • Refuser
    • Un achat compulsif dont on n’a pas vraiment d’utilité.
    • N’achetez pas un produit dont la durée de vie est courte, privilégier les produits de qualité à durée de vie assurée.
    • Privilégiez le vrac et évitez d’acheter des produits dont les marques ne prêtent pas attention l’éco-conception.
    • N’achetez pas un produit que vous pourriez confectionner vous-même.
  • Réutiliser
    • Achetez d’occasion.
    • Faites don des appareils dont vous n’avez plus l’utilisation afin qu’ils aient une seconde vie. Aujourd’hui vous pouvez même faire reconditionner vos instruments de musique.
    • Utilisez des sacs de course réutilisables.
  • Recycler

Certaines de ces orientations reprennent les principes de l’économie circulaire. qui vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources. Avec un minimum de volonté et de conviction, chacun d’entre nous peut jouer un rôle et faire évoluer les modes de production.

Pour celles et ceux que ça intéressent, voici quelques ressources utiles pour entrer dans le vif du sujet :

Pour apprendre à réparer vous-même vos objets : https://www.commentreparer.com/
Pour connaitre et signaler des produits durables : https://www.produitsdurables.fr/

 

1 COMMENTAIRE

  1. Je pense que tout ceci et la décroissance en règle générale va engendrer une baisse des recettes fiscales, car il y aura moins de vente de matériel neuf. Je ne remets pas en cause le principe que je trouve très juste mais je tiens juste à dire qu’il faudra à un moment donner payer pour compenser les perte de recette de TVA

LAISSER UNE REPONSE