Lunettes Google : Vers une nouvelle vision du monde ?

0
1203

Les gens qui passent leur temps sur leurs Smartphone pour accéder à des informations diverses et variées devraient bientôt avoir une nouvelle option : la paire de lunettes Google qui devrait être en mesure de diffuser en temps réel de l’information à vos globes oculaires.

Selon plusieurs employés de Google souhaitant conserver l’anonymat, les Google Glasses seront mis en vente au public d’ici la fin de l’année. Elles devraient coûter environ le prix d’un « Smartphones » soit entre 200 et 450 euros (250 $ à 600 $).

Les personnes proches du projet ont déclaré que les lunettes fonctionneront avec le système Android et qu’elles seront composées d’un petit écran logé à quelques centimètres de l’œil. Elles devraient être en mesure d’exploiter les réseaux 3G et 4G et disposeront d’un certain nombre de capteurs sensoriels dont des capteurs de mouvement et un GPS.

Un porte-parole de Google a refusé de commenter ces affirmations.

Seth Weintraub, un blogueur de 9-5 Google, qui fut l’un des premiers à révéler des informations sur les lunettes intelligentes de Google, a également indiqué qu’elles ressemblent à des lunettes de soleil Oakley.

Lunettes Google

Les Google Glasses devraient disposer d’un système de navigation unique permettant de faire défiler des informations selon l’inclinaison de la tête.

Toujours selon Seth Weintraub, la prise en main des Google Glasses devrait être intuitive et rapidement maitrisable, jusqu’à devenir une seconde nature.

Le dispositif sera composé d’une caméra à faible résolution qui sera en mesure d’analyser en temps réel l’environnement de proximité comme les bâtiments et les rues. Il devrait permettre de géo localiser les amis.

Les lunettes ne seraient pas conçues pour un usage permanent, même s’il faut s’attendre à ce que les accros les portent sans relâche.

En interne, l’équipe de Google X a activement travaillé sur le respect de la vie privée par rapport à l’usage que l’on pourrait faire de ces lunettes intelligentes, et très voyantes…
Sur ce point, Google souhaite que les gens sachent s’ils sont filmés par les personnes porteuses de nouvelles paires de lunettes. On ne sait pas précisément comme cela leur sera communiqué.

Le projet est actuellement en construction dans les bureaux de Google X, un laboratoire secret à proximité du campus principal de Google qui est chargé de travailler sur des robots, des ascenseurs spatiaux et des dizaines d’autres projets futuristes.

L’une des principales personnes impliquées dans le projet « Google Glasses » est Steve Lee, ingénieur et créateur du logiciel de cartographie Google Latitude. Compte tenu de la participation de M. Lee dans le projet, il semble qu’il existe des liens très forts avec les aspects cartographiques.

L’autre leader clé du projet est Sergey Brin, l’un des co-fondateurs de Google, qui passe la plupart de son temps dans les laboratoires de Google X.

Un employé de Google a déclaré que les lunettes intelligentes de Google s’appuient sur d’autres services Google actuellement en place.

De mon point de vue, la stratégie nouvelle stratégie de Google s’appuie sur un nouveau mode de restitution : la réalité augmentée.

Après avoir cartographié la terre entière en 2D (Google Map), développé des outils de modélisation 3D (Google Sketchup), de géolocalisation (Google Latitude) avoir filmé une grande partie des rues de la planète (Google Street View, Google Sketchup) il ne reste plus qu’à enrichir le tout d’informations pertinentes, ce qui est le cœur de métier du moteur de recherche.

Le navigateur Web risque de prendre un sacré coup de vieux tout comme le téléphone portable.

Les échanges et le stockage des données et l’appel aux services devraient s’appuyer sur Google’s cloud, Google Latitude servira pour la géolocalisation, et Google Goggles fournira très probablement des données de type images.
L’employé de Google a déclaré « Vous serez en mesure de connaitre les endroits où se trouvent vos amis par le biais des lunettes».

Google considère ce projet comme une expérience à laquelle n’importe qui peut participer.

Les ingénieurs d’Apple sont également en train d’explorer le « wearable computing » mais en suivant un itinéraire différent, celui d’un ordinateur attaché au poignet.

Wearable Computing : Concept où l’ordinateur est porté sur soi, et qui permet une interaction constante avec l’utilisateur avec qui il agit en tant qu’assistant à diverses tâches. Ce domaine ne relève pas tout à fait de la science-fiction : montres-ordinateur, lunettes-ordinateur et interfaces vocales existent depuis longtemps, quoiqu’elles ne soient pas suffisamment développées pour être tout à fait ubiquitaires

La semaine dernière, le San Jose Mercury News a annoncé avoir découvert les plans de Google visant à construire une usine de 120 millions de dollars pour mettre au point des composants électroniques dans le domaine de la technologie optique de précision.

LAISSER UNE REPONSE