Maladie de Cushing : Causes et traitements

0
4

La maladie de Cushing est une affection endocrinienne causée par une surproduction excessive de cortisol, une hormone produite par les glandes surrénales. Elle peut être causée par une tumeur surrénale ou par un excès de consommation de corticoïdes par voie orale ou par injection.

Les symptômes de la maladie de Cushing peuvent inclure un gain de poids, surtout autour de la région abdominal, l’apparition de « boules de graisse » (appelées gynecomastie chez les hommes et acanthosis nigricans chez les femmes) sur la peau, l’ostéoporose, l’hypertension artérielle, une augmentation de la soif et de la fréquence urinaire, une augmentation de la sudation, un affaiblissement musculaire et des troubles de l’humeur.

Le traitement dépend de la cause sous-jacente de la maladie de Cushing. Si elle est causée par une tumeur surrénale, la chirurgie peut être utilisée pour enlever la tumeur. Si elle est causée par un excès de consommation de corticoïdes, la dose de médicament est réduite progressivement jusqu’à ce que le patient ne prenne plus de médicaments. Des médicaments tels que les antagonistes des récepteurs de la corticotropine (ACTH) ou les inhibiteurs de la 11β-hydroxylase peuvent être utilisés pour réduire la production de cortisol.

Il est important de noter que la maladie de Cushing peut avoir des conséquences graves sur la santé, comme des maladies cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux, il est donc important de consulter un médecin dès que les symptômes apparaissent.

En résumé, la maladie de Cushing est une affection endocrinienne causée par une surproduction excessive de cortisol, une hormone produite par les glandes surrénales. Elle peut être causée par une tumeur surrénale ou par un excès de consommation de corticoïdes. Les symptômes peuvent inclure un gain de poids, l’apparition de « boules de graisse » sur la peau, l’ostéoporose, l’hypertension artérielle, une augmentation de la soif et de la fréquence urinaire, une augmentation de la sudation, un affaiblissement musculaire et des troubles de l’humeur. Le traitement dépend de la cause sous-jacente de la maladie de Cushing. Il est important de consulter un médecin dès que les symptômes apparaissent pour éviter les conséquences graves sur la santé.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here