Millicam 90, une caméra qui voit à travers les murs

0
7405

Développé en deux ans, par la PME MC2 Technologies, Millicam 90 répond notamment aux besoins de sécurisation des aéroports, de surveillance de lieux publics, de détection d’engins explosifs. Cette caméra portable verra en 3D dans une prochaine version.

La Millicam 90 marque une nouvelle étape dans les domaines de la sécurité et de la défense, capable de visualiser à travers des cloisons, et de distinguer les objets dissimulés sur les personnes.

Sûreté des aéroports, des douanes et autres lieux sous haute surveillance sont les principaux sites ciblés.

«Vous ne pouvez rien nous cacher», annonce fièrement la plaquette de présentation de Millicam 90, la caméra qui voit à travers les murs, les tissus, les plastiques, le bois ou des cloisons de plâtre.

Autre nouveauté, et de taille : le dispositif est portable. « Au lieu de faire exploser une valise suspecte, parce qu’on ne peut la déplacer vers un scanner afin de l’examiner, on peut désormais rapprocher le système de détection de la valise » développe François Reptin. Un atout non négligeable, tant pour le monde civil que militaire

Le dispositif ne pèse pas plus de 20 kg, et est composé d’un boîtier, de plusieurs antennes ainsi que d’un ordinateur. Il est conçu pour être manipulé par un seul opérateur. « Ce système d’imagerie ressemble un peu aux scanners utilisés dans les aéroports devant lesquels on fait passer les valises, mais il fonctionne différemment et est plus compact, et surtout il est portatif et fonctionne à plus grande distance».

Millicam 90 de MC2

La Millicam 90 est un concept unique de par trois caractéristiques innovantes :

« Il faut avant tout souligner que le système est « passif », c’est-à-dire qu’il ne fait que recevoir les signaux émis par les corps filmés. Et il n’utilise pas les rayons X, mais des signaux radios à longueur d’onde millimétrique », précise François Reptin. Sans aucun danger pour l’homme, il a l’avantage d’être absolument indétectable.

Son fonctionnement se base sur le principe du contraste d’émissions d’ondes. « Tout corps émet des ondes, sur des gammes de fréquence spécifiques. Grâce à des algorithmes particuliers, la Millicam 90 en fait ressortir les contrastes. Cela s’apparente plus à des fréquences radio qu’à un système d’optique, explique Nicolas Vellas, PDG de MC2 Technologies. Elle mesure donc les rayonnements émis par les corps. » Par exemple, un portefeuille dans une poche, ou un pendentif autour du cou ressortent sur l’image car ces objets n’émettent de la même façon.

Ce système de détection des fréquences a une autre conséquence : « De la même manière que les ondes de votre téléphone portable traversent les murs, la Millicam 90 peut détecter les ondes au travers de cloisons. Les apports en termes de sécurité sont considérables ! Imaginez une prise d’otages dans une banque. Avec ce système, on pourra localiser les otages depuis l’extérieur » , ajoute Nicolas Vellas.

LAISSER UNE REPONSE