Prévenir et guérir les douleurs de nuque et le torticolis

0
3121

Le cou est composé de sept vertèbres empilées les unes sur les autres. Les deux premières vertèbres, l’atlas et l’axis, soutiennent le poids de la tête. L’atlas s’articule vers le haut avec l’os occipital, c’est la base du crâne, et s’articule vers le bas avec l’axis. Plusieurs ligaments les relient. L’ensemble permet au cou de faire les mouvements de flexion, d’extension et de rotation.

Les douleurs cervicales peuvent avoir pour origine chacune des parties formant le cou : contracture musculaire, torticolis, inflammation des tendons, arthrose, hernies discales. Un refroidissement ou un mouvement maladroit peuvent provoquer un mal de nuque ou d’un torticolis. Généralement, les douleurs de nuque sont causées par une contracture musculaire due à une mauvaise posture assise ou couchée. Mais il arrive également que certaines affections de la colonne cervicale ou de l’épaule provoquent un torticolis.

Quelles sont les causes des douleurs de nuque et du torticolis ?

C’est le cas par exemple, d’une atteinte des disques intervertébraux (hernie discale) ou d’une arthrose au niveau des articulations entre les vertèbres du cou. Chez les enfants, un raidissement de la nuque est parfois observé lors d’infection des oreilles.

torticolis douleur au cou

Le torticolis spasmodique est une forme de dystonie localisée. Il concerne les muscles du cou, provoquant une attitude de la tête en rotation (torticolis), en flexion (antécolis), en extension (rétrocolis) ou en inclinaison(latérocolis). On ne connaît pas encore les causes du torticolis spasmodique mais on pense qu’il provient d’un déséquilibre chimique ou défaut de câblage dans les noyaux gris situés dans la partie du cerveau qui contrôle nos mouvements.

Un simple torticolis accompagné d’une contracture musculaire est généralement bénin. A l’inverse, une raideur de la nuque dans le cadre d’une méningite est très grave et doit être traitée sans tarder. Parfois, la douleur de la nuque s’associe à une sensation de brûlure dans le bras et la main : c’est la névralgie cervico-brachiale. Si elle entraîne des maux de tête au niveau du crâne ou du front, c’est une autre névralgie. Dans ces deux situations, c’est l’irritation d’un nerf qui est en cause.

Si la raideur de la nuque empêche le patient de replier le menton sur le thorax et qu’une forte fièvre, des maux de tête, des frissons, une torpeur ou une confusion apparaissent, il faut consulter un médecin ou se rendre très vite aux urgences.

Le torticolis est toujours asymétrique, un coté souffre l’autre pas. Alors que l’on tourne facilement la tête d’un coté, la tourner de l’autre est très douloureux.

Prévenir le torticolis et les douleur de la nuque

Il faut protéger la nuque et le cou des courants d’air et du froid humide, par exemple en portant une écharpe. Une mauvaise posture est souvent à l’origine de ces maux, il faut donc veiller à se tenir droit et de façon décontractée.

Si vous passez une grande partie de la journée assis, un travail régulier de la musculature de la nuque peut prévenir une contracture. Pour cela, effectuez des mouvements circulaires avec la tête, haussez puis laissez retomber les épaules. Enfin, penchez lentement la tête vers la gauche, vers la droite, en avant puis en arrière.

Comment traiter soi-même ces douleurs ?

Si ces douleurs sont répétitives, les exercices de relaxation comme le yoga ou le stretching peuvent contribuer à supprimer les contractures.

A courts termes, un bon moyen de décontracter un muscle est d’appliquer de la chaleur. Il suffit d’appliquer une bouillotte bien chaude sur le coté douloureux pour faire lâcher la contracture mais ça prend du temps.

Un massage de la nuque et du dos contribue à soulager la douleur. Si les douleurs reviennent, votre médecin peut vous prescrire  un traitement dispensé par un kinésithérapeute.

Certains médicaments, comme les antalgiques, permettent de soulager la douleur, notamment lorsqu’elle est importante.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here