Quand et comment remplacer sa flotte de téléphones mobiles professionnels

0
1096

Que votre téléphone mobile soit bloqué chez un opérateur (Orange, Bouygue, SFR…) et débloqué il est toujours plus avantageux de le revendre, le donner ou le recycler que de le laisser dans une armoire.

Voici les principales pistes et conseils :

À quelle fréquence faut-il renouveler les téléphones portables ?

Entendre les collègues se plaindre des outils d’entreprise  (lenteur d’exécution, défaillance des accessoires, autonomie et/ou captage du réseau insuffisantes…).
Aussi, la question de la fréquence de remplacement de la flotte de terminaux revient souvent compte tenu de ses aspects économiques, opérationnels mais également en matière d’image d’entreprise.

Plusieurs stratégies s’offrent à vous : Faire durer le matériel ou le remplacer plus rapidement. Voici les avantages et inconvénients de chacune d’entre elles ainsi que nos conseils.

Le changement de batterie, une bonne solution mais qui a des limites

Dans la plupart des cas un remplacement de batterie est suffisant pour donner un second souffle à vos appareils. On estime qu’il faut changer la batterie d’un portable professionnel tous les 2 ou 3 ans pour conserver des performances acceptables. En moyenne le coût d’une batterie équivaut  à 6% du prix de l’appareil, économiquement cela peut paraitre intéressant.

Il arrive néanmoins que la baisse de performance soit liée à l’installation de composants tiers qui viennent en perturber le fonctionnement et notamment le ralentir. Dans ce cas, le seul changement de batterie n’est pas suffisant et il faut traiter au cas par cas. Il est donc important de bien identifier la cause des défaillances avant d’investir dans de nouvelles batteries.

La gestion des dégradations liées à l’usage et aux chutes

On estime qu’un portable sur dix voit son écran cassé tous les deux ans. Généralement le téléphone reste utilisable mais l’outil de travail est dévalorisé aux yeux de son détenteur. Le coût de remplacement d’un écran est très variable selon la marque et le modèle et s’élever à 20% du prix de l’appareil. Les écouteurs et kits main libre, sont des éléments dont la durée de vie est très variable selon l’usage. Il est important de connaitre en permanence l’état du parc, et s’il y a lieu, de déterminer les causes de sa dégradation (exemple : absence de protection d’appareil utilisés essentiellement à l’extérieur…).
Ce point soulève la question de la rentabilité d’une assurance couvrant la casse. Si cette assurance permet un remplacement rapide du matériel et une logistique relativement simple, leur coût est rédhibitoire (entre le tiers et la moitié du prix du portable tous les ans).

Des besoins croissants en matière de puissances

La mobilité est une tendance de plus en plus marquée. Bon nombre de professionnels disposent d’applications embarquées les accompagnant dans leur activité professionnelle. Ces applications devenant de plus en plus perfectionnées, le besoin en puissance peut se faire ressentir voire faire défaut s’il n’a pas été anticipé.

Il est donc suggéré de se projeter jusqu’à la fin du prochain cycle de vie de la flotte avant de faire le choix du modèle à retenir.

 

Voici quelques questions à vous poser et qui aideront à déterminer le meilleur cycle de remplacement de votre flotte.

Aurais-je besoin dans les 2 ans à venir de déployer de nouvelles applications professionnelles ?

Si la réponse est positive, assurer vous de l’adéquation du matériel avec les besoins logiciels en terme de puissance et d’autonomie. La mémoire RAM, la longévité de la batterie, la taille de l’écran et le processeur sont des éléments déterminants.

Quel est le ressenti de mes collaborateurs concernant les outils de travail ?

Il peut être judicieux de sonder une fois par an les collaborateurs afin d’obtenir leur avis sur les matériels mis à leur disposition (dont le téléphone portable). Un sondage en interne est peu onéreux et source d’enseignements.

Le taux de casse est-il supérieur à la moyenne ?

S’il est important, assurez-vous que le matériel est adapté aux usages. Des collaborateurs qui travaillent sur des chantiers ou essentiellement à l’extérieur pourraient avoir besoin de modèles durcis et étanches.

À usage constant, est-il préférable de renouveler la flotte de téléphone ?

Il est souvent conseillé (par les revendeursJ) de remplacer les portables tous les 3 ans. En interne, cela peut témoigner de l’importance accordée aux employés et contribue donc à l’image de l’entreprise. C’est également une solution de facilité qui garantit à échéances relativement brèves le renouvellement d’un outil d’un outil de travail.

D’un point de vue purement économique c’est en revanche discutable. Certaines structures préfèrent remplacer leur flotte tous les 4 ou 5 ans avec une étape intermédiaire consistant à changer la batterie en milieu de cycle. Cela dépend beaucoup des usages et des modèles.
La « réponse » dépend essentiellement des questions soulevées plus haut et des modèles qui composent votre flotte de portables car certains vieillissent mieux que d’autres. Être à l’écoute de vos collaborateurs permet de jauger les besoins de renouvellement. L’usage quant à lui déterminera les modèles de téléphone les mieux adaptés aux besoins.

 

Le rachat de votre flotte de portable par une entreprise

Plusieurs sociétés proposent de reprendre vos vieux téléphones mobiles. Bien que les coûts de rachat sont généralement bien inférieurs au marché de l’occasion entre particuliers, cela reste une option assez simple.  Si cette option vous intéresse, gardez à l’esprit que plus un téléphone est ancien et moins l’offre de reprise sera alléchante.

D’autres professionnels des télécoms s’engagent à vous les remplacer tous les 12 ou 24 moins moyennant finance et un engagement d’abonnement. Ces offres ne sont généralement pas intéressantes si l’on les compare à une option consistant à passer par plusieurs prestataires (un pour l’abonnement, un pour l’acquisition et un pour la revente).

La reprise des portables par des associations

Vous n’avez pas à vous soucier de l’état du matériel, certaines associations remettent en état les vieux téléphones afin de les offrir ou de les vendre à un prix symbolique à des personnes sans ressource. Beaucoup de professionnels choisissent la voie de la générosité et font don de leur smartphones usagés. À noter que les appareils sont remasterisés afin que les données sensibles soient effacées.

Si votre entreprise se trouve en région parisienne vous pouvez faire une demande de reprise en suivant ce lien : recyclage d’anciens portables en Ile-de-France.

Le recyclage des portables

Vos appareils sont dans un tel état qu’il n’est plus possible de leur donner une seconde vie. Dans ce cas le recyclage permettra de séparer les composants dangereux des pièces à récupérer pour le réemploi.

LAISSER UNE REPONSE