Questions/réponses les plus courantes concernant le recyclage de déchet

0
1894

Voici un tour d’horizon des questions les plus souvent posées concernant le recyclages des produits.

Quels sont les matériaux les plus faciles à recycler ?

Le verre, le carton, certains métaux et plastiques sont les plus facilement recyclables. Avec les temps, des progrès permettent d’élargir la gamme des produits recyclables.
Cependant tout les produits ne se recyclent pas ou très difficilement. L’un des plus gros défis pour les prochaines années, à l’exception des déchets nucléaires, est le traitement des déchets électroniques. Les produits électroniques se multipliant, l’extraction des polluants et la réutilisation des composants pose donc un gros problème. Par exemple, la présence de mercure dans les écrans plats limite énormément le processus. Les circuits électroniques contiennent un grand nombre de métaux différents. Mais pour les récupérer, il faut broyer les différents composants. Aussi plutôt que< de les détruire, mieux vaut recycler les anciennes consoles de jeux, recycler les ordinateurs et autres appareils électroniques en passant par des associations qui se chargeront de leur donner une seconde vie.

Quand a commencé le recyclage ?

Les principes de gestion et de recyclage des déchets ont vu le jour en France au XVIème siècle, lorsque François 1er, après des siècles d’insalubrité urbaine, démocratise l’emploi de paniers pour récupérer les déchets ménagers. Au fil des années, les premiers systèmes de collecte s’organisent à Paris, Lyon et Caen.
Avec le XIXe siècle et la révolution industrielle, viennent d’autres nouveautés. Alertés par les découvertes de Louis Pasteur sur les bactéries, les français cherchent et trouvent des solutions pour enrayer les problèmes sanitaires liés à l’extension des villes et l’apparition de nouveaux gisements de déchets.
S’en suit une prise de conscience un peu partout dans le monde et se traduit en France par la promulgation d’une première loi qui servira de base à l’ensemble de notre règlementation sur l’environnement et la gestion des déchets : A partir du 15 juillet 1975, les collectivités locales sont désormais responsables de la collecte et du traitement des ordures ménagères de leurs résidents. Mais si cette évolution sera à l’origine de la naissance du recyclage industriel, il faudra pourtant attendre treize ans avant que naisse à Dunkerque le premier centre de tri sélectif français.

En 1992, la loi Royal oblige enfin les communes françaises à valoriser et recycler les déchets,

Quels sont les déchets qui sont recyclés ?

Sauf avis contraire du centre de tri la plupart des contenants en plastique sont recyclables : Bouteilles et falcons en plastique transparents ou opaques. Certaines communes acceptent les bouchons en plastique, d’autres non.
La plupart des papiers et cartons sont recyclables à conditions qu’ils soient propres et non souillés. Il s’agit plus précisément des journaux, magazines, feuilles de papier libre, cartons, prospectus publicitaires, boîtes et emballages en carton, boîtes d’œufs propres et Les boîtes de lessive.

Quels sont les types de plastiques recyclables ?

L’appellation « matières plastiques » regroupe une large gamme de polymères, séparés en plusieurs groupes, puis eux-mêmes divisés en sous-familles.

Logo des plastiques recyclables
  • Le PET : Polyéthylene Terephthalate. Il est transparent, plutôt souple et léger. Souvent utilisé pour les bouteilles de boissons gazeuses.  C’est est actuellement le plastique le plus recyclable.
  • Le PEHD: Polyéthylene haute densité, qui représente 50% du marché et se retrouve dans les bouteilles de jus de fruits, de détergents. Il est opaque ou translucide, rigide, résistant aux chocs, étanche, imperméable aux corps gras et barrière aux produits chimiques.
  • Le PP : Polypropylène :Il conditionne des aliments et on le retrouve dans les plastiques les plus durs. Par exemple : les barquettes, pots de yaourt, margarine, crème… Vaisselle plastique, biberon, soupes instantanées, gourdes, récipients alimentaires réutilisables…

Pourquoi on fait le recyclage ?

Les bénéfices économiques et environnementaux du recyclage sont considérables : il permet de protéger les ressources, de réduire les déchets, de créer des emplois, de protéger la nature et d’économiser les matières premières.

Par exemple, chaque fois qu’une tonne de papier est recyclée, c’est 1.41 tonnes de bois qui est économisée, ainsi que 48.2 m3 d’eau et 10.25 MWh d’énergie, soit 0.04 tonnes d’équivalent CO2 évitée !

Recycler permet de limiter la quantité de déchets à enfouir… En effet, si les déchets sont triés puis transformés pour fabriquer de nouveaux produits, ils ne partent pas avec les ordures ménagères en enfouissement.

Les déchets recyclables constituent une source de matières premières secondaires et leur utilisation participe à préserver les matières premières vierges tels que le sable, le bois, le pétrole ou encore le minerais. D’une manière générale, ce procédé est d’autant plus intéressant qu’il permet aussi d’économiser de l’eau et de l’énergie.

Tous les cartons se recyclent-ils ?

Le papier et le carton sont faits de fibres de bois biodégradables, recyclables et non toxiques, aussi appelées cellulose. De ce fait il est possible de les composter, de les valoriser énergétiquement en les brulant ou encore en les recyclant.

Par contre ne sont pas recyclables :

  • Les papiers et cartons souillés par de l’huile par exemple ne peuvent pas être recyclés, car le gras altère les propriétés des particules de papier ;
  • Le papier essuie-tout (Sopalin…) est composé de fibres de cellulose. Il est donc biodégradable et compostable. Il finit cependant en très grande partie dans la poubelle des déchets ménagers quand il n’est pas jeté par erreur avec les papiers recyclables ;
  • Le papier carbone ;
  • Le papier calque ;
  • Le papier photo ;
  • Le papier cadeau plastifié ;
  • Le papier et le carton souillé

Où en est la France en matière de recyclage ?

Recyclage chiffres clés 2016.Source : EcoEmballage

Les plastiques

La France a pour objectif de recycler 100% de ses plastiques d’ici à 2025.PlasticsEurope réalise tous les deux ans une étude sur le recyclage. Début 2018, l’association révélait que la France était à la traîne en la matière de recyclage du plastique. L’Hexagone se retrouve en dernière position avant la Finlande avec un pourcentage de recyclage de 22,2 %. Un bien mauvais score lorsque l’on sait que la moyenne européenne se situe autour des 31%. Publiée en mars 2018, une enquête de 60 millions de consommateurs corrobore ce constat, seulement 26% des emballages en plastique sont aujourd’hui recyclés en France.

Papier et carton

Actuellement, les Papiers et Cartons à Recycler bénéficient, en France, d’un taux d’utilisation de 66,3%. La fibre récupérée est donc devenue la principale source de matière de l’industrie papetière. La collecte de la branche papiers-cartons représente 7,29 millions de tonnes pour un CA progresse de 3,5% à 917 millions d’euros. La part du carton continu d’augmenter et représente dorénavant les deux tiers de l’ensemble, contre la moitié il y dix ans. Cette année encore, le papier recule de 5,7% et le carton progresse de 4,2%.

Verre

Le verre, qui est une matière essentiellement minérale, est le plus simple à recycler mais seuls les emballages en verre sont acceptés, presque exclusivement les bocaux et les bouteilles. Le taux de recyclage du verre d’emballage en France a de nouveau progressé et atteint 86.1 %.

Métaux

L’acier et l’aluminium sont les deux principaux métaux que l’on sait recycler aujourd’hui. Ce que vous recyclez au jour le jour, ce sont les emballages métalliques de consommation courante. C’est-à-dire essentiellement les boîtes de conserve, les pots en métal, les bidons de sirop ou les aérosols. Tous ceux-là vont dans les bacs à recyclages, les déchets métalliques plus volumineux vont en déchèterie. Attention, le papier d’aluminium, trop fin, n’est pas recyclable.
Les performances varient par matériau : Acier : 120 % – Aluminium : 43 %

LAISSER UNE REPONSE