Safran et Uber préparent les futurs taxis volants

Safran et Uber dévoilent une cabine pouvant s’adapter à n’importe quel taxi volant

0
564

Peu avant le salon du Bourget, qui se déroule du 17 au 23 juin, Safran et Uber ont présenté aux Uber Elevate Summit de Washington la maquette d’une nouvelle cabine (« Mission Driven Cabin« ) dédiée aux eVTOL, des aéronefs électriques à décollage et atterrissage verticaux. L’objectif des deux entreprises, est de proposer une expérience « passager » homogène quel que soit le constructeur de l’aéronef. Qu’ils disposent de 4 ou 6 hélices, les taxis du futur pourraient en effet disposer de la même cabine. C’est en tout cas la stratégie suivie par Uber qui compte intégrer l’offre de ses services à chacun de ces modèles.
Six maquettes grandeur nature, avec de multiples itérations consacrées aux sièges, aux revêtements et à l’emplacement des hublots ont été réalisées par Safran. Parmi les objectifs : limiter le poids et le coût tout en garantissant la meilleure sécurité, une expérience utilisateur confortable et des interactions fluides avec l’utilisateur.
À bord de la cabine, on trouve deux rangées de deux sièges en cuir à l’arrière, séparées par une vitre d’un autre siège à l’avant destiné au pilote le temps que les taxis volants ne deviennent entièrement autonomes.
Uber cherche à démocratiser le transport aérien en ville pour transformer un trajet d’une heure et demie en voiture en un vol de 15 minutes. L’américain présente également son taxi volant lors de ce même salon, un véhicule à six hélices, qui devrait commencer sa phase de test l’année prochaine et entrer en service en 2023 à Dallas, Los Angeles et Melbourne.
Les premières applications des e-VTOL ne seront pas le taxi volant pour passagers mais le transport logistique, qui permettra de réaliser la navette entre une zone de fret (port, aéroport) et un entrepôt.
Safran prévoit de commercialiser 200 moteurs électriques cette année et un millier d’ici 2021.
En 2020, Safran devrait également fournir à l’entreprise américaine Bell Helicopter des systèmes hybrides électriques destinés à des véhicules à décollage et atterrissage verticaux.

Pour les particuliers, le ciel n’est donc pas à la voiture volante mais plutôt au Taxis Hybrides volants

LAISSER UNE REPONSE