Segway-Ninebot présente une trottinette électrique pouvant se rendre elle-même à une station de charge

1
482

Segway-Ninebot a une solution pour toutes ces trottinettes électriques qui doivent être rassemblés chaque nuit pour être rechargés : construisez-en une qui puisse se rendre à la station de chargement.

La nouvelle trottinette autonome du géant chinois des scooters, le KickScooter T60, a été présentée lors d’un événement à Pékin ce vendredi, selon Reuters. La trottinette a trois roues (deux à l’avant et une à l’arrière), et il peut d’après le constructeur utiliser l’intelligence artificielle et les capacités de cloud à distance pour se guider sans intervention humaine.

Le China Ninebot dévoile des trottinettes se rendant aux stations de charge https://t.co/SPnF32B1X6 pic.twitter.com/OsPBdw5Ixa
– Reuters Tech News (@ReutersTech) 16 août 2019

« Le problème pour les opérateurs de trottinettes est d’optimiser la gestion de la flotte », a déclaré à Reuters Gao Lufeng, président-directeur général de Ninebot.

Il n’y a eu aucune démonstration publique de cette capacité, et la trottinette ne devrait probablement pas prendre la route avant le début de l’année prochaine. Mais Ninebot a déclaré que Uber et Lyft, qui se sont développés dans le partage de vélos et de trottinettes, ont manifesté leur intérêt pour le nouveau modèle, selon Reuters.
« Nous n’avons pas encore pris d’engagements concernant ce produit. »

Mais cela peut ne pas être tout à fait exact. « Nous sommes toujours intéressés par les dernières innovations de partenaires potentiels tels que Ninebot, mais nous n’avons encore pris aucun engagement concernant ce produit », a déclaré un porte-parole de Lyft dans un communiqué. Un porte-parole d’Uber a refusé de commenter.

Fondée en 2015 par le fabricant d’électronique chinois Ninebot et la société américaine de mobilité Segway, la société est devenue discrètement l’un des principaux fournisseurs de trottinettes électriques aux sociétés de location comme Bird et Lime. La société s’est vendue à 1,6 million d’exemplaires en 2018, toujours selon Reuters, citant un prospectus publié en avril.

Le KickScooter T60 devrait se vendre 10 000 yuans (1 420 euros), ce qui est plus que les trottinette traditionnelles destinées aux particuliers et aux entreprises pour 100 et 300 euros.

L’idée d’une trottinette électrique pouvant se rendre à une station de charge ou à un point de collecte semble très utile. Mais le coût sera probablement prohibitif pour la plupart des entreprises de partage de trottinettes qui s’efforcent de générer suffisamment de revenus pour récupérer équilibrer leur budget. Uber aurait intérêt à développer des vélos et des trottinettes autonomes, mais cela n’a pas été confirmé publiquement pour l’heure.

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE REPONSE