Tout savoir sur la vitamine A

0
37

Le nom de vitamine A regroupe un ensemble de substances ayant une structure et des propriétés similaires au rétinol. La vitamine A joue des rôles importants dans plusieurs domaines comme :

  • Dans la vision ou elle permet à l’œil de s’adapter à l’obscurité.
  • Dans la santé de la peau ou la vitamine A régule le système immunitaire.
  • Dans la croissance des os
  • Dans la repro­duction ou elle joue un rôle fondamental dans le développement de presque tous les organes de l’embryon

 

Où trouve-t-on la vitamine A ?

La vitamine A est présente dans les ali­ments sous la forme de provitamines A comme le bêta-carotène.

Voici une liste d’aliments riches en  vitamine A :

Poivron rouge, cayenne, piment en poudre

  • Les patates douces
  • Les carottes
  • Les légumes à feuilles vert foncé
  • La courge musquée
  • Les herbes séchées
  • La laitue
  • Les abricots secs
  • Le melon

Comment est-elle traitée par l’organisme ?

La quasi-totalité de la vita­mine A absorbée est stockée dans le foie.

 

Quels sont les risques d’une carence ou d’un excès de Vitamine A ?

Les carences en la matière sont rares dans les pays développés mais lorsque son apport est insuffisant elle peut être à l’origine de cécité ou d’une mauvaise vision nocturne. Des problèmes de peau et de muqueuses peuvent survenir tout comme des problèmes de croissance chez les enfants.

Il arrive qu’une maladie chronique de l’intestin ou une cirrhose du foie soit à l’origine de carence de vitamine A.

Un excès d’apport en vitamine A quant à lui se tra­duit par des symptômes tels que la peau sèche, les lèvres gercées, des démangeaisons ou encore des maux de tête. L’excès de vitamine A associé au tabac peut augmenter les risques de cancer du poumon.

 

Comment traiter les carences en vitamine A ?

 

Avant toute chose, il est important de déterminer les causes des carences et il est déconseillé de prendre des com­pléments fortement dosés en vitamine A sans suivi médical. Le médecin la prescrit sous forme de comprimés, de capsules molles, de solu­tions huileuses ou de produits à appli­quer sur la peau. Il existe sur ce point de nombreux dérivés synthétiques de l’acide rétinoïque comme par exemple la trétinoïne et l’isotrétinoïne qui sont utilisés pour traiter l’acné, ainsi que certaines formes de leucémies.

Pendant la grossesse, un excès d’apport peut affecter la formation du fœtus. Les femmes enceintes doivent donc éviter de trop enrichir leur alimentation en vita­mine A et en caroténoïdes. De la même façon il déconseillé aux femmes qui allaitent de se contenté des doses présentes dans les aliments.

Si vous prenez des médica­ments dérivés de l’acide rétinoïque, par exemple contre l’acné, vous devez éviter d’absorber des compléments alimen­taires riches en vitamine A car ils pour­raient augmenter le risque d’effets indé­sirables tels que ceux cités ci-dessus.

 

LAISSER UNE REPONSE