Transition, la voiture volante de Terrafugia

0
2757

De Fantomas au Cinquième Élément, en passant par la série américaine K 2000 ou le dessin animé les Jetson, voitures volantes ont beaucoup inspiré et la réalité est en passe de rattraper la fiction.

Créer en 2006, la petite société américain Terrafugia, s’est lancé le pari fou de faire décoller commercialement la "Transition", une petite voiture volante. Ce prototype, qui peut rouler sur la route les ailes repliées, a réussit un vol d’essai prometteur, ouvrant la voie selon ses concepteurs à une commercialisation avant fin 2012. L’engin avait déjà fait des premiers vols en 2010 dans une version assez différente, mais a dû être largement revu pour respecter la réglementation draconienne aux États-Unis pour tous les véhicules destinés à rouler sur la route.

La voiture volante fait le plein d'essence D’une autonomie de 787 km, "Transition" est large de 2,3 m en version voiture -ce qui lui permet de se garer dans un garage classique- et de 8 m quand ses ailes sont déployées pour voler. Elle circule comme une voiture normale à 105 km/h maximum et peut faire le plein en super sans plomb à la pompe de toute station service.
Sa consommation en vol, à 172 km/h en vitesse de croisière, s’approche des 19 litres à l’heure. Sachant que son réservoir est de 87 litres, l’avion a donc une autonomie de 787 km. Pour s’envoler, l’engin a besoin d’une piste de 762 mètres de long, rendant de fait impossible le rêve de s’envoler au-dessus des embouteillages, sauf à prévoir son décollage à l’avance.

 

Voiture volante terrafugia Transition Caractéristiques de la Transition de Terrafugia :

  • Taille voiture : 2,10 m de haut, 2 m de large, 5,8 m de long
  • Taille avion : 1,90 m de haut, 8,5 m d’envergure, 6 m de long
  • Altitude de vol : 3000 mètres
  • Décollage : obligatoirement depuis un aérodrome (piste de 800 m).
  • Moteur à hélice à l’arrière: 1,3 litres, 4 cylindres, 100 chevaux.
  • Déploiement des ailes : 30 secondes
  • Consommation : 8 litres d’essence sans plomb au 100 km, réservoir de 90 litres.
  • Licence de pilote obligatoire

Aujourd’hui, grâce à de nouveaux matériaux et à une conception assistée par ordinateur, les voitures volantes sont moins cheres et plus légères, il faut néanmoins débourser 279.000 dollars pour en acquérir un modèle.

 

Voiture volante Terrafugia
Voiture volante Terrafugia – Photo Terrafugia

 

Plusieurs entreprises ont déjà mis au point des véhicules volants, mais seuls quelques exemplaires avaient été écoulés jusque là. Selon Terrafugia, une centaine de « Transition » a déjà été commandée.

Techniquement, les deux projets que l’on veut rassembler dans un seul véhicule sont contradictoires. Un avion doit être à la fois puissant et léger, alors que sur la route, on n’a pas besoin de tant de puissance que ça à cause des limitations de vitesse. Pour des raisons de sécurité et de confort, les voitures modernes sont lourdes. Ces paramètres font que les voitures volantes sont en général de mauvais avions et de mauvaises voitures.

Il y a aussi une multitude de considérations pratiques qui risquent de compliquer la vie. Se faire accrocher le pare-chocs sur un parking, ce n’est pas grave avec une voiture classique, mais pour un engin volant fragile dont les ailes doivent se déployer, cela peut être plus grave.

LAISSER UNE REPONSE