Comment recycler de vieux ordinateurs

1
13

Que vous soyez particulier ou professionnel, plusieurs solutions s’offrent à vous pour recycler de vieilles machines.

Vous êtes un particulier

Dans le cas de l’acquisition de nouveaux matériels, en tant que particulier vous pouvez grâce à la directive D3E, apporter votre ancienne machine, quel que soit son état, au vendeur qui procédera aux opérations de recyclage.
Vous pouvez également prévenir les services des encombrants de votre mairie qui doit transférer le matériel défectueux dans une déchetterie.
Enfin, vous pouvez contacter une association loi 1901 qui les réparera et les donnera ou les revendra s’il ne sont pas trop vieux et utilisable par le commun des mortels.
Dans le cas des machines très anciennes vous pouvez également en faire don à LUNIL ou à d’autres associations afin qu’il la remette en état et l’expose lorsque c’est possible dans le cadre d’expositions provisoires. Le collectif s’appuie sur des électroniciens et informaticiens bénévoles pour donner une seconde vie aux vielles machines.

Bon nombre d’associations remettent en état le matériel récent afin de le distribuer à titre gratuit à des personnes dont les moyens financiers ne permettent pas l’acquisition de matériels informatiques.

Si vous êtes en région parisienne, pour faire recycler gratuitement un ordinateur datant d’avant 1995 :

Vous êtes une entreprise

Si vous êtes une entreprise, les directives européennes 2002/96/CE et 2003/108/CE vous imposent une gestion rigoureuse des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE). Les appareils concernés sont entre autres les imprimantes, ordinateurs et écrans d’ordinateur.

La règlementation distingue deux types de déchets en fonction de la date d’acquisition des produits. Si les produits ont été mis sur le marché avant le 13 août 2005, les détenteurs sont responsables de leur traitement. L’entreprise doit donc gérer elle-même ces déchets, en faisant éventuellement appel à un prestataire.
S’ils ont été mis sur le marché après cette date, c’est aux fabricants (dont le nom est précisé sur le produit) d’assurer la collecte du matériel informatique.

 

1 COMMENTAIRE

  1. Merci pour l’info
    Ayant de vieux goupils je vais plutôt m’adresser à une association car je trouverais dommage de les mettre à la décharge d’autant qu’ils fonctionnent encore

LAISSER UNE REPONSE