Le tissage 3D s’attaque au gaspillage de la mode

L’industrie de la mode a été vivement critiquée récemment en raison de ses pratiques non durables. En effet, selon des statistiques alarmantes, 87 % des fibres et des matériaux utilisés dans la fabrication des vêtements finissent soit incinérés, soit jetés dans des décharges. Heureusement, de nombreuses entreprises s’efforcent désormais de résoudre ce problème, et parmi elles, la startup Unspun se démarque.

Unspun a développé une solution unique pour rendre la production textile plus durable. L’entreprise a créé des micro-usines de tissage 3D automatisées, appelées Vega, capables de tisser un pantalon en seulement 10 minutes. Ces usines permettent aux marques de produire localement, réduisant ainsi la nécessité de fabriquer en grande quantité, ce qui est l’une des principales causes de gaspillage dans l’industrie. Unspun souligne que le manque d’adoption des nouvelles technologies par l’industrie textile a entravé les progrès dans la lutte contre l’impact de la mode sur le changement climatique. La startup espère changer cette situation en décentralisant la production de mode et en réduisant les émissions de gaz à effet de serre liées au transport et aux déchets.

Unspun a récemment annoncé avoir levé 14 millions de dollars (environ 17,6 millions d’euros) dans le cadre d’un cycle de financement de série A mené par Lowercarbon. Ces fonds seront utilisés pour soutenir le développement des micro-usines Vega. Par ailleurs, l’entreprise travaille également sur des techniques permettant de « défiler » les vêtements en fils, afin qu’ils puissent être retissés pour créer de nouveaux produits. L’objectif ultime d’Unspun est d’aider les marques à mettre en place une chaîne d’approvisionnement locale et circulaire pour les produits tissés.

En plus d’Unspun, d’autres innovations ont été repérées dans les archives, contribuant ainsi à la création d’une industrie de la mode plus durable. Parmi ces innovations, on trouve le développement de fibres régénératives et de textiles à bilan carbone négatif. Ces nouvelles fibres sont conçues pour être plus respectueuses de l’environnement, en utilisant des matières premières renouvelables et en réduisant l’empreinte carbone tout au long du processus de fabrication.

L’industrie de la mode fait donc face à de nombreuses critiques en raison de ses pratiques non durables. Cependant, des entreprises comme Unspun cherchent des solutions innovantes pour rendre la production textile plus durable.

Grâce à leurs micro-usines de tissage 3D automatisées, Unspun permet aux marques de produire localement, réduisant ainsi le gaspillage et les émissions de gaz à effet de serre. De plus, d’autres innovations telles que les fibres régénératives et les textiles à bilan carbone négatif contribuent également à créer une industrie de la mode plus respectueuse de l’environnement. Il est encourageant de voir que de plus en plus d’entreprises s’engagent dans cette voie, dans l’espoir de créer un avenir plus durable pour l’industrie de la mode.

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici