Un exosquelette français certifié CE Médical pour faire remarcher les personnes invalides

0
119

Fondée en 2012, Wandercraft est une entreprise française commercialisant des exosquelettes qui permettent à des handicapés paraplégiques de remarcher.
L’équipe a une avance de plusieurs années dans les algorithmes de marche dynamique, l’intelligence artificielle et les technologies relatives à la robotique de marche.
L’idée est venue de trois étudiants de Polytechnique, Matthieu Masselin, aujourd’hui président, Nicolas Simon, directeur général, et Alexandre Boulanger, qui n’est plus impliqué directement mais qui demeure actionnaire. En 2012, ils ont été rejoints par Jean-Louis Constanza, ingénieur et entrepreneur devenu directeur clinique et marketing.
Cette startup parisienne est pionnière en matière de robotique de marche et a lancé en 2017 les premiers essais cliniques démontrant que des personnes paraplégiques pouvaient marcher les mains libres et sans béquilles. Depuis, le prototype a évolué pour devenir Atalante, un robot exosquelette utilisé dans un nombre croissant d’hôpitaux de réadaptation européens et aide les patients victimes d’AVC ou de LME à réapprendre à marcher.
Le dispositif permet aux personnes souffrant de paraplégie complète de se lever et de marcher lors des exercices de rééducation, tout en facilitant le travail des professionnels de santé. Son a été progressivement étendue aux traitements post-AVC et à la rééducation d’autres déficiences de marche. L’assistance varie selon les efforts du patient et des études visent à mieux exploiter la plasticité neuronale.
La plupart des centres de rééducation en Europe et dans le monde sont à la recherche de moyens de traitement plus efficaces des pathologies induisant des déficiences de marche. L’entreprise a levé 15 millions en 2017 auprès de Bpifrance et recense un peu moins d’une centaine d’employés.

Site Internet :  https://www.wandercraft.eu

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here