Une entreprise de neurotechnologie veut utiliser le suivi oculaire pour prévenir les blessures

Une société de neurotechnologie a mis au point un outil qui suit les mouvements...

Intel et Samsung se préparent pour les PC « coulissants »

Samsung Display et Intel travaillent sur des PC « coulissants ». Lors de la...

Un drone jetable qui se transforme en sucre quand il a terminé son vole

Un groupe de chercheurs a développé un drone biodégradable fabriqué à partir de champignons, qui se décompose naturellement lorsqu’il tombe dans un endroit inaccessible.

Les entreprises investissent beaucoup dans le domaine des drones pour la livraison rapide de marchandises aux consommateurs. De nombreux prototypes et applications ont déjà vu le jour comme que des drones pour transporter de la bière ou des fournitures médicales d’urgence. Récemment, un groupe de chercheurs a développé un drone biodégradable fabriqué à partir de champignons. Il se décompose naturellement s’il vient à tomber dans un endroit inaccessible où il n’est pas possible d’aller le chercher.

Ce drone biodégradable se transforme en sucre
Ce drone biodégradable se transforme en sucre

Créé par une équipe d’étudiants, de diplômés et de chercheurs de Stanford, le drone est fait de mycélium, des minces fibres qui poussent sur certains champignons.

C’est une entrée en matière dans le domaine des machines conçues à partir de composants génétiquement modifiés.
L’équipe a collabore avec Ecovative conception qui produit des feuilles à base de cellulose. On a ensuite revêtit de mycélium le châssis pour créer un drone écologique, conçu avec des matériaux naturels. Seules quelques parties complexes sont faites avec des matériaux non-dégradable.
Dans la mesure où les drones deviennent de plus en plus populaires et atteignent des endroits inaccessibles par les humains, les drones biodégradables pourraient fournir un moyen de réduire leur impact environnemental. Cette démarche ouvre également des portes vers des technologies plus écologiques pouvant être appliquées dans de nombreux domaines de production afin notamment de limiter le nombre de déchets difficilement dégradables.
De votre côté, comment cette idée pourrait être, selon vous, déclinée à d’autres domaines ?
Site Web: www.igem.org
Contact: sbsigem2014@googlegroups.com

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Des caméras sous-marines sans batterie explorent l’océan

On estime que la majorité des profondeurs de l'océan reste inexplorée, en raison des...

Du CO2 capturé et transformé en fibre de carbone

L’entreprise Mars Materials vise à utiliser au moins une gigatonne de carbone capturé dans...

Une pince à tentacule robotisée pouvant remplacer une main humaine

La main est un outil particulièrement efficace et donc difficile à surpasser. Quatre doigts...